Philippe Couillard s'engage sur la voie de la parité et des congés payés

Le premier ministre Philippe Couillard
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Le premier ministre Philippe Couillard

Le premier ministre Philippe Couillard a dévoilé samedi deux engagements qui risquent de le suivre en campagne électorale : présenter davantage de candidatures féminines et augmenter le nombre de congés payés pour les travailleurs québécois.

Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) s’est engagé à faire avancer son parti « le plus possible, dans la zone de parité » en présentant davantage de candidatures féminines aux élections de 2018. « Je pense qu’on est rendus là », a-t-il déclaré à l'occasion du Congrès général spécial du PLQ à Trois-Rivières. Philippe Couillard a demandé aux militants de s’engager avec lui à faire en sorte qu’au moins 40 % des candidats aux prochaines élections soient des femmes.

Au scrutin de 2014, 35 femmes se sont présentées sous la bannière du PLQ, ce qui équivaut à un ratio de 28 %. Selon Philippe Couillard, le seul fait, pour les associations libérales, de tenir compte des nouvelles visées paritaires de son parti devrait aider à faire augmenter ce pourcentage.

En août 2016, l’aile jeunesse du PLQ a tourné le dos à la mise en place de quotas pour assurer la parité hommes-femmes aux prochaines élections. Le premier ministre a quant à lui refusé, samedi, de s’engager à désigner des candidates. « Déjà, je pense qu’on a de l’ambition en voulant augmenter, améliorer nos résultats. On est en mouvement d’amélioration continue », a-t-il affirmé. « Il faut également laisser un peu de marge de manoeuvre à nos associations. Il y a des députés qui sont déjà là. On ne va pas demander à des députés de quitter parce qu’ils sont des hommes. Il ne faut quand même pas exagérer non plus. »

Dans une réponse à une question posée en anglais, il a ajouté que « plusieurs obstacles systémiques » freinaient la participation des femmes en politique. « Et leurs attitudes, peut-être, sont parfois différentes », a-t-il dit.

Québec solidaire est le seul parti à présenter un nombre équivalent de candidatures masculines et féminines aux élections. Lors de la campagne de 2014, le Parti québécois a présenté 37 % de candidatures féminines, tandis que la Coalition avenir Québec en a présenté 22 %.

Plus de congés payés

Le premier ministre est également revenu à la charge avec sa proposition d’augmenter le nombre de congés payés pour les travailleurs québécois.

Dans son allocution de clôture du Congrès, il a révélé avoir rencontré les « associations patronales », qui se sont engagées à « travailler » à l’atteinte de cet objectif.

« [Au départ], évidemment, elles ne sautaient pas de joie, je ne vous conterai pas d’histoires », a commencé le premier ministre. « Par contre, quand je leur ai expliqué : vous avez avantage à avoir des employés plus productifs, vous avez avantage à offrir ça pour retenir vos employés également, avec une pénurie de main-d’oeuvre qu’on connaît dans toutes les régions, ils ont dit : c’est vrai. »

Philippe Couillard a évoqué la possibilité de bonifier le nombre de congés payés dont bénéficient les Québécois la semaine dernière. Il réagissait alors à une décision de son homologue ontarienne, Kathleen Wynne, qui venait d’annoncer que les travailleurs de la province qu’elle gouverne auront désormais droit à trois semaines de congé s’ils ont le même employeur depuis cinq ans. Cette disposition est déjà prévue à la Loi québécoise sur les normes du travail. Les intentions précises de Philippe Couillard demeurent donc inconnues.

« C’est une très bonne nouvelle, le patronat s’engage dans ça avec nous, pour y réfléchir. Je pense qu’on devrait arriver avec quelque chose de très intéressant », a-t-il néanmoins promis.

5 commentaires
  • Linda Dauphinais - Inscrit 3 juin 2017 21 h 35

    Les nananes...

    à la Couillard... période préélectorale oblige... L'austérité n'est plus à la mode maintenant... M. Couillard enlève d'une main et veut donner une infime partie d'une autre...

    Vous y croyez vous...

    Quel prix allez-vous devoir payer ces soi-disant rallonges de congés payés... Il nous prend pour qui ce M. Couillard qui s'est autoproclamé poète, ainsi que le sauveur du Québec...... Outch... Mes oreilles sont écorchées, mon âme fustigée par autant d'années de paraître, de jeux de mimes et de mimiques insignifiantes... Ils ont bousillé tous nos programmes sociaux, notre assurance maladie que nous avions décidé de payer en tant que nation et non pas à des compagnies privées comme c'est maintenant de plus en plus le cas... C'est une honte vous dis-je...

    Exit M. Couillard et compagnie... Assez rire des Québécois, c'est plus qu'assez... vous dépassez les bornes de la bienséance...

    Délire... Diversion.. Le Grand Confusionniste (voir explications du confusionnisme:
    http://www.toupie.org/Dictionnaire/Confusionnisme.

    • Jean-François Trottier - Abonné 4 juin 2017 07 h 23

      Encore les résultats d'une brillante étude de son équipe de marketeux.

      Il attire une tranche infime de l'électorat d'un côté avec ce prolongement de vacances, se protège côté féministe de l'autre, et veut semer le doute chez les électeurs de QS fédéralistes mais qui sont dégoûtés de ses coupes.
      Seulement une tranche, seulement se protéger, seulement semer le doute...

      Ça semble peu mais c'est ainsi qu'on finit par créer un momentum, à tous petits coups et selon des vecteurs précis suite à des études si détaillées qu'elles touchent chaque personne séparément. Il n'y a aucun à-peu-près dans ceci.

      Couillard a 16 mois devant lui et un agenda chronométré. Tactique et tic-tac.

      La Grande Manipulation continue.

  • Josée Duplessis - Abonnée 4 juin 2017 08 h 11

    Je soupçonne Couillard de signer la Constitution sans consulter ni rien gagner.Et le tout sur notre dos parce qu'il veut laisser une marque en 2017. Par pure vanité.
    Alors il promet le paradis pour faire passer la pilule.
    Votez pour moi et vous obtiendrez ceci, cela et son contraire et je signerai la Constitution car vous m'aurez donné le mandat en m'élisant.
    C'est gros comme le nez au milieu du visage. Sauf que là c'Est le contraire. Ce sont les gens qui ne voient pas le nez de Couillard. Lui il le sait....
    Voir plus loin que le bout de son nez , celui de Couillard.

    Fou? non. Aux dernières élections il n'Avait pas dit qu'il couperait de la sorte dans les services publics. Et il l'a fait. Vous lui avez donné un mandat clair de faire ce qu'il voulait.

  • Nicole Ste-Marie - Abonnée 4 juin 2017 08 h 21

    On le voit avec ses gros sabots

    Après avoir volé les pauvres pour donner aux riches maintenant à l'approche des élections c'est la parité et les congés payés.
    Les congés payés pour qui ?
    Pour les pratiquants/travailleurs des religions non inclus dans les jours fériés accordés actuellement et qui consolideront les votes des allophones aux libéraux.
    Bravo Monsieur Dr. Couillard inc. nous sommes d'accord avec votre parité.

  • Nicole Ste-Marie - Abonnée 4 juin 2017 08 h 26

    Parité et congés payés

    Cela va améliorer votre membership, bonne chance.

    pj doucet, ancien libéral du PLQ.