Pas de drapeau des Patriotes au mât du parlement

Les libéraux ont refusé jeudi qu’on hisse le drapeau des Patriotes à un des mâts du parlement. L’opposition officielle a proposé une motion après la période de questions, avec l’appui de la Coalition avenir Québec (CAQ), mais le gouvernement a refusé d’en débattre. Le libellé proposait que l’étendard des rébellions de 1837-1838 flotte sur l’édifice du parlement et dans les municipalités dans le cadre de la Journée nationale des Patriotes, soit le lundi 22 mai, un jour férié au Québec. Selon le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, qui avait présenté la motion, il était « original et essentiel » d’arborer ce drapeau pour commémorer ce mouvement. « Les Patriotes, leur combat, leur sacrifice ont eu un impact énorme sur la suite de la politique au Québec, alors ne pas vouloir le souligner, j’ai du mal à me l’expliquer », a-t-il dit. L’attachée de presse du leader du gouvernement n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue.