Moreau invite les médecins à renoncer aux hausses salariales

Le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau 
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau 

Le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau, invite les médecins à renoncer à plusieurs centaines de millions en hausse salariale, sans quoi ils baisseront, selon lui, dans l’estime de la population. « Ces gens-là ne sont pas déconnectés de la réalité. Ils savent très bien qu’il y a une perception qui milite en faveur d’un partage équitable entre les services aux patients et la rémunération des médecins », a-t-il déclaré mercredi après-midi.

M. Moreau s’est dit « optimiste » de conclure une entente avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ). À ce moment-ci, le gouvernement du Québec compte leur verser des augmentations salariales supplémentaires de 456 millions de dollars au cours des trois prochaines années plutôt que de 1,9 milliard, comme il l’a promis à l’automne 2014.

M. Moreau n’écarte pas l’idée de recourir à une loi spéciale s’il se bute à une forte résistance de la part de la FMOQ et la FMSQ. « Moi, je n’exclus rien, je ne prévois rien et je ne négocie pas sur la place publique », a-t-il affirmé dans une mêlée de presse. « Sincèrement, je n’ai rien aujourd’hui qui me dit [qu’]il y a quelque chose qui ressemblerait à l’apocalypse. On n’est pas là ! »

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, mise aussi sur la « bonne foi » des médecins pour éviter un tel scénario. « Le principe fondamental de la négociation que j’ai faite [comme président de la FMSQ] était le rattrapage. »Celui-ci est désormais terminé, a-t-il indiqué, rappelant que la rémunération des médecins atteindra près de 7,5 milliards, soit 20 % des dépenses en matière de santé, en 2017-2018.

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a pour sa part réclamé le gel immédiat des salaires des médecins. Outré, M. Barrette lui a reproché d’utiliser les médecins comme « boucs émissaires ».


Gaétan Barrette minimise la valeur d’une étude citée dans le budget

Gaétan Barrette a invité mardi les médias à ne pas prêter trop d’importance à une « analyse incomplète » de l’Institut canadien de l’information sur la santé démontrant que le Québec dépensait en moyenne 663 $ par habitant en salaire de médecin, soit plus qu’en Ontario (642 $) et au Canada (649 $), même si celle-ci est citée dans le 4e budget Leitão.
2 commentaires
  • Patrick Daganaud - Abonné 30 mars 2017 08 h 47

    Foutaise libérale!

    Qui a augmenté le salaire des médecins ?

    Quelle incroyable hypocrisie!

  • Yvon Pesant - Abonné 30 mars 2017 11 h 31

    Mauvais timing!

    Pas fou, le doc, qui soigne le dirigeant de Bombardier, monsieur Moreau.

    Pas fou non plus, le doc qui soigne le dirigeant de la firme d'ingénierie dont on a beaucoup parlé à la Commission Charbonneau. (Enfin! Quand je dis la, il faut comprendre les.)

    Pas plus fou, celui qui soigne le propriétaire de la firme de construction (idem) ou le chef de la bande criminelle organisée (ibidem) dont on a pu croire avec les travaux de la dite Commission, à mauvais escient me dira Renaud Lachance, qu'il était près du PLQ. De sa caisse fort bien garnie, à tout le moins.

    L'appétit venant en mangeant, il est vrai que, avec Gaétan Barrette à la présidence de la FMSQ, il n'y a pas si longtemps, ça a pu donner le ton à ce genre de revendications que vous trouvez exagérées. Il ne vous reste plus qu'à fournir des oeillères aux médecins de tous ordres pour qu'ils cessent de regarder et voir ce qui se passe à côté.