Couillard favorable à un resserrement des règles sur les contrats publics

Le premier ministre Philippe Couillard, aux côtés du ministre des Finances Carlos Leitão
Photo: Radio-Canada Le premier ministre Philippe Couillard, aux côtés du ministre des Finances Carlos Leitão

Le premier ministre Philippe Couillard se dit favorable à l’idée d’accroître le nombre de contrats publics sur lesquels seules les entreprises dûment autorisées par l’Autorité des marchés financiers (AMF) peuvent soumissionner.

 

 

Il réagissait ainsi à l’octroi par l’Assemblée nationale d’un contrat de 2,7 millions à Coffrage Saulnier (rebaptisé Coffrages Synergy), dont le fondateur Marc Saulnier a entretenu des liens les Hells Mario Brouillette et David Rouleau.

Coffrages Synergy a jusqu’ici échoué à obtenir un « certificat d’intégrité » de l’AMF, qui est nécessaire pour soumissionner sur les contrats publics de plus de 5 millions.

Le gouvernement péquiste a déjà tenté d’abaisser à 100 000 $ la valeur maximale des contrats devant se conformer à cette politique, mais en vain.

Plus de détails à venir.

1 commentaire
  • Pierre Bernier - Abonné 15 mars 2017 09 h 31

    Favorable à un resserrement ?

    Il est plus que temps !

    Idem (resserrement) pour les administrations municipales, complètement démunies face aux pressions concussionnaires ?

    Lesquelles viendront bientôt d'entrepreneurs européens (CETA), dont les pratiques "indélicates" ont démontré leur efficacité dans les pays mal instrumentés ?