Louise Beaudoin décorée par François Hollande

Louise Beaudoin
Photo: Télé-Québec Louise Beaudoin

Le 6 février prochain, l’ancienne ministre du Parti québécois Louise Beaudoin deviendra l’une des très rares personnalités québécoises à accéder au rang de grand officier de la Légion d’honneur. Celle qui a oeuvré aux relations entre la France et le Québec depuis le début des années 1970 dans le gouvernement de René Lévesque recevra cette décoration des mains mêmes du président François Hollande dans les salons de l’Élysée.

Louise Beaudoin deviendra ainsi la première ministre québécoise à accéder à ce rang, jusque-là réservé à quelques rares premiers ministres, comme René Lévesque et Robert Bourassa. Les autres, comme Lucien Bouchard, Bernard Landry et Jean Charest, ont généralement l’ordre de Commandeur. L’ancienne ministre des Relations internationales et de la Culture avait reçu ces derniers insignes en 2004 des mains du président de l’Assemblée nationale Jean-Louis Debré.

« Il s’agit d’une consécration de mon implication dans les relations France-Québec. Ça termine bien une carrière consacrée à cette amitié », nous a-t-elle confié. La décision relève d’un décret présidentiel. Parmi les Canadiens, seul l’homme d’affaires Paul Desmarais avait reçu en 2008, des mains de son ami personnel, le président Nicolas Sarkozy, le grade suprême de grand-croix, sans passer par celui de grand officier. Le 6 février, à l’Élysée, on attend plusieurs représentants politiques français amis de longue date du Québec et de Louise Beaudoin. Lyne Beauchamp, la déléguée générale du Québec à Paris, sera présente et recevra ensuite Louise Beaudoin à la délégation.

À voir en vidéo