La CAQ veut des rues sécuritaires pour les jeux d’enfants

Permettre le jeu libre dans la rue inciterait plus d’enfants à faire de l’exercice, selon le député caquiste Simon Jolin-Barrette.
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir Permettre le jeu libre dans la rue inciterait plus d’enfants à faire de l’exercice, selon le député caquiste Simon Jolin-Barrette.

Le député caquiste Simon Jolin-Barrette veut permettre aux enfants de jouer en toute sécurité dans les rues.

Il espère ainsi favoriser l’activité physique chez les jeunes et freiner la progression de l’embonpoint et de l’obésité juvénile.

Il déposera un projet de loi à l’Assemblée nationale cette semaine pour proposer aux municipalités un cadre réglementaire permettant de créer des espaces sécuritaires pour le jeu dans les rues résidentielles.

Selon le député de Borduas, il n’est pas permis de jouer dans la rue dans plusieurs municipalités du Québec.

Il souligne par ailleurs que peu d’enfants atteignent les recommandations de 60 minutes d’exercice physique par jour et il pense que permettre le jeu libre dans la rue inciterait plus d’enfants à faire de l’exercice.

Il s’est inspiré d’un projet-pilote de la ville de Beloeil qui a désigné quelques rues où les enfants peuvent jouer librement et de façon sécuritaire.

M. Jolin-Barrette explique que des consultations citoyennes ont été organisées avec les résidants des rues concernées et que des panneaux de circulation ont été installés pour avertir les automobilistes que des enfants peuvent jouer dans la rue.

Il rapporte que c’est un succès, au point où les villes de Laval, Sainte-Julie et Saint-Bruno ont déjà annoncé vouloir emboîter le pas à Beloeil.

Que jeunesse se fasse

« Qui n’a pas déjà joué une partie de hockey ou de basketball dans la rue avec des amis et de la famille ? », s’interroge M. Jolin-Barrette, qui pense que toutes les familles devraient pouvoir s’adonner à ce genre d’activité sans avoir peur pour la sécurité et sans craindre de recevoir une contravention. Il soutient que plusieurs municipalités interdisent aux gens de jouer dans la rue et mentionne un incident à Charlesbourg où des familles ont été obligées de retirer leur panier de basketball parce qu’il donnait sur la rue.

Le projet de loi qui sera déposé par le député de Borduas de la Coalition avenir Québec, Simon Jolin-Barrette, a reçu l’appui de la Coalition québécoise sur le problème du poids et de l’Association pour la santé publique du Québec.

1 commentaire
  • Bernard Terreault - Abonné 21 novembre 2016 09 h 57

    La CAQ ?

    Ça risque de coûter de l'argent et d'exiger de la règlementation. Je croyais que les priorités de la CAQ étaient les baisses d'impôt "pour la classe moyenne" et la réduction de la règlementation!