Québec: Anne Guérette veut baisser les taxes

La conseillère municipale Anne Guérette pense que la ville peut réduire ses dépenses en annulant des projets non prioritaires. 
Photo: Renaud Philippe Archives Le Devoir La conseillère municipale Anne Guérette pense que la ville peut réduire ses dépenses en annulant des projets non prioritaires. 

La conseillère municipale Anne Guérette pense pouvoir baisser les taxes si elle est élue mairesse de la ville de Québec l’an prochain en coupant dans les dépenses de la ville dont certains projets comme le nouveau marché public et l’anneau de glace couvert.

« On gaspille, l’argent sort par les fenêtres, les taxes sont obligées d’augmenter », a-t-elle dit de l’administration Labeaume lors d’un point de presse mercredi devant l’Horloge du Jura, cadeau reçu par la ville de Québec dont la mise en valeur a donné lieu à des dépenses imprévues.

Elle a ajouté que tous les changements qu’elle préconise sont faits « dans l’intention de baisser les taxes dans un premier mandat. »

Mme Guérette pense que la ville peut réduire ses dépenses en annulant des projets non prioritaires comme l’anneau de glace couvert (22 millions $) ou encore le marché public (23 millions $).

Elle n’a toutefois pas été capable de donner la mesure des économies qu’elle compte ainsi dégager. « Par année, à cette étape-ci, je n’ai pas encore chiffré ça. » La candidate n’avait pas non plus de réponse claire quand on lui a demandé si elle comptait couper dans la masse salariale.

Les élections municipales n’auront pas lieu avant un an mais Mme Guérette est en campagne pour se faire élire à la tête de son parti Démocratie Québec. Récemment, l’avocat François Marchand a fait savoir qu’il se présenterait contre elle. L’élection du candidat doit avoir lieu le 3 décembre.