Éthique : tous les partis d’opposition réclament la tête de Laurent Lessard

Le ministre Lessard n’était pas en Chambre, mercredi.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Le ministre Lessard n’était pas en Chambre, mercredi.

La fronde menée par les partis d’opposition contre le ministre Laurent Lessard ne cesse de prendre de l’ampleur, sur fond d’allégation de conflit d’intérêts et de népotisme.

Mercredi, la Coalition avenir Québec (CAQ) a joint sa voix au Parti québécois et à Québec solidaire pour réclamer à son tour la démission du ministre Lessard, le temps que la lumière soit faite sur cette série d’allégations visant dans un cas sa conjointe et dans trois autres dossiers un ex-employé de M. Lessard et ami, Yvon Nadeau, qui gérait des entreprises ayant demandé l’aide financière de l’État.

La CAQ demande aussi au Vérificateur général de mener une enquête sur l’ensemble du dossier. Déjà, le Commissaire à l’éthique doit produire un rapport sur le rôle du ministre Lessard dans l’octroi d’une subvention de 3 millions $ à l’entreprise Pyrobium, appartenant à Yvon Nadeau.

Lors d’une mêlée de presse, le leader du gouvernement, Jean-Marc Fournier, n’a pas caché sa contrariété devant ce qu’il a qualifié d’acharnement de la part des médias et de l’opposition sur le ministre des Transports. Il a nié tout conflit d’intérêts et toute apparence de conflit d’intérêts impliquant la conjointe de M. Lessard, Johanne Binette, qui travaillait pour un organisme de développement d’habitations communautaires financé par le ministère des Affaires municipales, au moment où ce ministère relevait de son mari.

Quant à lui, le ministre Lessard n’était pas en Chambre, mercredi.

7 commentaires
  • André Boisvert - Abonné 28 septembre 2016 12 h 00

    « Quant à lui, le ministre Lessard n’était pas en Chambre, mercredi. »

    Il était parti rejoindre son ami Sam Hamad en Floride?!?!?

    • Donald Bordeleau - Abonné 29 septembre 2016 10 h 06

      Le nouveau parrain du PLQ.

      Problèmes d'éthique récurrents du PLQ.


      Financement des dons de 100,000 à 200,000 pour certains ministres.

      Le scandale de BCIA avec Tomassi, Daoust et Pietro Perrino pour les Fonds Fier.

      L'ampleur des garderies libérales avec Courchèsne et Tomassi. Voir le recyclage des amis libéraux dans les lignes de garderies comme le Groupe Merveilles Inc qui dégage près de 1 millions de profit par an et la«chaîne» de 13 garderies privées des frères Cola - Jack, Louis et Philip - sont passés de la gestion des abattoirs à la gestion de garderies. Plusieurs millionnaires libérales de la gestion du PLQ et le Québec avance.


      Beaucoup d'autres dossiers, comme gestion des contrats, subventions, financement illégal de Whissel, Hamad, Daoust et aussi Julie Boulet qui privait la firme Maskimos de contrats pendant les années 2007 à 2012 pour les punir de ne pas donner au PLQ.

      Un grand ménage est au Conseil Exécutif en regard de plusieurs dossiers comme les liens pour la falsification de dossiers au MTQ par Jean-Louis Dufresne, Madame Savoie, de Martin Massé, de Danièle Cantin et de Nathalie Noël en regard des lois sur le Ministère du Conseil Exécutif et la loi sur la Fonction Publique.


      Une rumeur voulait que plusieurs ministres aient séjourné sur le bâteau d'Accurso. Mais personne ne connaissait les noms des députées. Mais Monsieur Jean Charest a fait un lapsus en nomment les noms de trois ministres (David Whissell, Julie Boulet et Norm MacMillan) pour avoir séjourné sur le bateau du non moins célèbre Tony Accurso.

      Les millions obtenus par Yvon Nadeau sont le reflet de son habilité à utiliser ses contacts au gouvernement. Un Ministre performant qui par son influence permet d’obtenir des subventions pour plus de 20 millions pour des projets ou son personnel ou sa famille sont concernés.


      Mais avec Laurent Lessard et tous les autres dossiers semblables des autres ministres du PLQ. Il y a de beau roman à écrire pour dé

  • Yvon Bureau - Abonné 28 septembre 2016 12 h 50

    La Beauce vous attend

    pour ouvrir son autoruute jusqu'à St-Georges!

    Si vous tardez trop, connaissant ces Beaucerons, ils vont l'ouvrir sans vous !

    L'autoroute est prête, ENFIN.

  • Bernard Plante - Abonné 28 septembre 2016 16 h 24

    Le problème actuel de Couillard

    Par qui remplacer cet autre ministre nommé il y a seulement quelques semaines?

    Au rythme auquel les ministres successifs se font prendre la main dans le sac, la réserve de ministres potentiels doit bien commencer à être épuisée (tout comme nous!).

    Bien entendu, il ne s'agit certainement pas là d'un "modus operandi" systématique et profondément implanté au PLQ... Simple hasard.

    • Donald Bordeleau - Abonné 28 septembre 2016 18 h 19


      Les millions obtenus par Yvon Nadeau sont le reflet de son habilité à utiliser ses contacts au gouvernement. Un Ministre performant qui par son influence permet d’obtenir des subventions pour plus de 20 millions pour des projets ou son personnel ou sa famille sont concernés.


      Mais avec Laurent Lessard et tous les autres dossiers semblables des autres ministres du PLQ. Il y a de beau roman à écrire pour dévoiler les multiples visages des trucs d'influences au PLQ avec l’argent public..

    • Pierre Fortin - Abonné 28 septembre 2016 19 h 06

      Comme entendu dans « Kaamelott » : « Heureusement qu'on n'a aucune dignité sinon, on serait bien dans la merde! »

  • Gilles Théberge - Abonné 28 septembre 2016 17 h 13

    Ce gouvernement est corrompu!

    Il faut le remplacer dans les meilleurs délais, ça presse...