En bref: Délais supplémentaires?

Le gouvernement Charest abolira la moitié des postes des fonctionnaires affectés à la perception des pensions alimentaires du ministère du Revenu, a fait savoir hier l'opposition péquiste.

Le député de Richelieu, Sylvain Simard, a raconté avoir été informé que 82 fonctionnaires oeuvrant à ce service ont reçu récemment une lettre leur signifiant que le poste permanent qu'ils occupaient serait sous peu aboli. Une première tranche de 29 postes sera abolie d'ici le 31 mars prochain. Les autres le seront graduellement d'ici mars 2005. «Je veux dénoncer cette décision. Il s'agit d'une insensibilité sociale évidente du gouvernement à l'égard des femmes qui réclament une pension alimentaire. Le système mis en place fonctionne bien et était apprécié par ceux qui en bénéficient», a dit le député Simard devant la presse. Selon le député de Richelieu, la baisse du nombre de préposés à la perception des pensions alimentaires fera en sorte que les délais seront beaucoup plus longs pour toucher les montants dus, car chaque fonctionnaire qui demeure en poste aura beaucoup plus de dossiers à traiter.