Paul St-Pierre Plamondon

Indépendance et Constitution


•Ne pas tenir de référendum au cours d’un premier mandat. •Ne pas dépenser de fonds publics pour promouvoir le projet souverainiste dans un premier mandat. •Laisser la population décider si un référendum aura lieu au cours d’un mandat : au moins 1,2 million de Québécois — un sur cinq — devront avoir signé un registre, et un sondage commandé par l’État devra montrer qu’au moins 45 % de la population est en faveur de la souveraineté. •Rédiger une Constitution du Québec. •Réformer le mode de scrutin pour instaurer la proportionnelle mixte. •Réformer le PQ avec un plan de recrutement des moins de 40 ans, imposer la neutralité aux exécutifs lors des investitures et des courses à la chefferie, et instaurer des quotas pour l’élection de candidats issus des communautés culturelles.


Environnement, énergie et transport


•Amorcer une démarche de sortie du pétrole avec un plan de transition énergétique vers les énergies vertes. •S’opposer au projet de loi 106 sur la mise en oeuvre de la Politique énergétique et son volet portant sur l’exploitation des hydrocarbures. •Tenir une enquête publique sur le transport du pétrole sur rail au Québec. •S’opposer au projet d’oléoduc d’Énergie Est.


Identité, langue et immigration


•Instaurer la neutralité religieuse de l’État, sans que cela entraîne toutefois comme conséquence de faire perdre son emploi à quiconque. •Interdire le port du voile intégral. •Obliger les immigrants qui ne connaissent pas le français à se franciser. •Investir davantage dans l’accueil et la formation des immigrants. •Déployer un plan de lutte contre le profilage racial. •Contrer la discrimination raciale à l’emploi. •Mettre en oeuvre un plan de prévention de la ghettoïsation et de la radicalisation.


Économie, emploi et justice sociale


•Mettre en oeuvre un plan pour permettre au Québec de retrouver une balance commerciale positive (le candidat a choisi d’en présenter les détails ultérieurement). •Instaurer des incitatifs pour que les pères prennent leur congé parental et participent davantage dans leur famille. •Lancer une campagne de sensibilisation contre le sexisme et la discrimination.


Éducation et culture


•Poursuivre un plan de lutte contre l’analphabétisme. •Intervenir en bas âge pour prévenir les troubles d’apprentissage. •Revoir le financement des écoles privées. •Créer un ordre professionnel des enseignants. •Rehausser les exigences d’admission en enseignement. •Réintroduire des cours d’histoire, de formation personnelle et sociale et de formation à la citoyenneté et à la démocratie.


Santé et services sociaux


•Briser la loi du silence qui pèse sur le réseau de la santé en faisant renaître l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux (AQESSS) et en rétablissant le poste de Commissaire à la santé et aux services sociaux. •Revaloriser le rôle des conseils d’administration des établissements. •Remplacer la rémunération à l’acte des médecins par une rémunération mixte. •Réinvestir dans la prévention et les programmes de santé publique. •Hausser le financement de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). •Alléger les tâches administratives dévolues aux intervenants de la DPJ.

pspp.quebec


 

À lire également: De nouveau l'errance, la chronique de Michel David

Consultez notre tableau comparatif des principaux engagements et propositions des candidats à la direction du Parti québécois:
1 commentaire

Consultez la suite du dossier

  • Jacques Morissette - Inscrit 4 septembre 2016 09 h 54

    Ne me demandez pas pourquoi, je le connais un peu pour l'avoir entendu de temps à autre à Bazzo.tv, j'ai confiance en ce type.