Martine Ouellet

Indépendance et Constitution


•Tenir un référendum sur l’indépendance dans un premier mandat. •Lancer un débat national sur la République du Québec appuyé par un livre vert, et mettre sur pied une Commission « préconstituante » itinérante. •Proposer, à la suite de cette consultation, une Constitution initiale de la République du Québec, texte qui fera l’objet de la question référendaire. •Mettre à jour des études gouvernementales sur les transferts de l’État canadien vers l’État québécois. •Confier au corps diplomatique du Québec la tâche de recueillir des appuis en vue de la reconnaissance du nouveau pays. •Amorcer dès maintenant la mobilisation du PQ et de la société civile en faveur de l’indépendance, et assurer la convergence des partis souverainistes. •Abolir le serment d’allégeance à la reine prêté par les élus.


Environnement et énergie

•Réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030, soit le même objectif que l’Union européenne plutôt que celui du gouvernement Couillard, de 37,5 %. •Faire de la protection de l’environnement l’élément central de la stratégie de développement économique. •Investir 15,4 milliards et créer 350 000 emplois d’ici 2030 dans l’électrification des transports, le transport collectif et la modernisation des usines et du parc immobilier. •Interdire toute exploitation du gaz de schiste et du pétrole de schiste sur l’ensemble du territoire québécois, ce qui comprend l’île d’Anticosti. •S’opposer au projet d’oléoduc d’Énergie Est.


Identité, langue et immigration


•Faire du Québec un État laïque, consacrant dans une Constitution initiale la séparation des religions et de l’État. •Rétablir le français comme la seule langue de la législation et de la justice, comme le stipulait la loi 101 à l’origine, des dispositions qui furent invalidées par la Cour suprême du Canada. •Étendre la loi 101 aux entreprises de compétence fédérale et qui relèvent du Code canadien du travail, ainsi qu’aux entreprises de 25 à 49 employés. •S’assurer que la Constitution initiale soit compatible avec la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones. •Créer un Conseil sur les droits des peuples autochtones.


Économie, emploi et justice sociale


•Mettre en oeuvre un « Plan de développement économique intelligent » centré exclusivement sur la réduction des gaz à effet de serre (GES) avec, à la clé, des investissements de 15 milliards et la création de 350 000 emplois d’ici 2030. •Forcer les entreprises de télécommunications à réduire leurs tarifs pour leur service Internet et à fournir des services haute vitesse partout au Québec. •Nationaliser le service Internet des entreprises de télécommunications qui refusent de fournir Internet haute vitesse à bas tarifs et uniformiser les tarifs sur l’ensemble du territoire du Québec, comme c’est le cas pour les tarifs d’électricité.


Éducation et culture


•Fournir gratuitement le matériel scolaire à toutes les familles. •Investir 50 millions de dollars pour embaucher davantage de personnel spécialisé dans les écoles, notamment des orthopédagogues et des orthophonistes. •Soutenir davantage les cégeps en région et les encourager à offrir des programmes particuliers, comme celui des technologies des médias du cégep de Jonquière. •Reconnaître et baliser le droit de grève des étudiants. •Augmenter le nombre de sorties artistiques des élèves du primaire et du secondaire. •Achever le réseau des centres de la petite enfance. •Hausser de 30 % les bourses décernées par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). •Créer Télé-Québec Information, un réseau québécois d’information régionale en continu.


Santé et services sociaux


•Intégrer aux CLSC des cliniques d’infirmières praticiennes sur le modèle de la clinique SABSA à Québec. •Ouvrir les CLSC sept jours sur sept, 24 heures sur 24. •Augmenter l’autonomie des infirmières en rendant effective l’ordonnance collective dans l’ensemble des CLSC. •Créer un régime d’assurance médicaments universel et public en regroupant les régimes privés avec le régime public, et réaliser ainsi des économies de trois milliards de dollars. •Accélérer l’autorisation des médicaments génériques. •Encourager la prévention par de saines habitudes de vie et en adoptant une politique nationale du sport.

martineouellet.quebec


 

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

À lire également: De nouveau l'errance, la chronique de Michel David

Consultez notre tableau comparatif des principaux engagements et propositions des candidats à la direction du Parti québécois:

Consultez la suite du dossier