Khadir participe à une grève de la faim symbolique pour soutenir les prisonniers politiques iraniens

Le député Amir Khadir souhaite que les dirigeants politiques fassent pression sur les autorités iraniennes pour libérer Mme Hoodfar.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Le député Amir Khadir souhaite que les dirigeants politiques fassent pression sur les autorités iraniennes pour libérer Mme Hoodfar.

En solidarité avec les prisonniers d’opinion en Iran, particulièrement avec la professeure à la retraite de l’Université Concordia Homa Hoodfar, le député de Québec solidaire Amir Khadir a conclu dimanche soir une grève de la faim symbolique de 48 heures.

Née en Iran, Homa Hoodfar est établie à Montréal depuis 30 ans. D’après sa famille, elle s’était rendue en Iran au début du mois de février pour visiter des proches et mener des recherches archivistiques à la bibliothèque parlementaire de Téhéran. Elle a été arrêtée le 6 juin et incarcérée à la prison d’Evin, à Téhéran. Des accusations ont été portées contre elle, mais on en ignore toujours la nature exacte.

En entrevue avec La Presse canadienne, Amir Khadir souligne que les prisonniers politiques sont souvent obligés d’avoir recours à des grèves de la faim pour faire respecter des éléments de base de leurs droits, parfois jusqu’à 48 jours, d’où l’idée d’une grève symbolique de 48 heures.

Des membres d’un réseau international de solidarité pour les droits de la personne en Iran ont mené des actions similaires à Vancouver, Calgary, New York, Atlanta, Dallas, Fresno et dans cinq villes européennes, dont Paris et Hambourg.

Faire pression

M. Khadir a invité les dirigeants canadiens et québécois à mettre tout leur poids dans la balance pour forcer la libération de Mme Hoodfar et estime que les dirigeants d’entreprises d’ici, comme Bombardier, ont aussi leur rôle à jouer auprès des autorités des pays où ils font des affaires.

« Le Canada a plusieurs possibilités d’actions pour faire avancer la question des droits [de la personne] en Iran, a-t-il écrit dimanche sur sa page Facebook. Il y a en ce moment un dialogue entre les deux pays pour rouvrir les ambassades. [Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane] Dion serait en mesure d’exercer une vraie influence. »

Amorcée vendredi soir, la grève de la faim symbolique s’est poursuivie jusqu’à dimanche, 18 h.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

6 commentaires
  • Johanne Fontaine - Abonnée 25 juillet 2016 08 h 05

    Cessez maintenant (End Now) la détention à la prison de Lindsay, Ontario, Ralph Goodale

    Ralph Goodale, relâchez immédiatement
    ces migrants détenus en isolement et
    et qui meurent
    dans un silence assourdissant
    et l'anonymat le plus total
    de la prison de Lindsay en Ontario
    où ils sont relégués, sur vos ordres.

    N'attendez pas à l'automne pour bouger:
    End Detention Now, Ralph Goodale.

    Honte au Canada.


    Et à nous tous, citoyens de ce pays
    qui nous fait de plus en plus honte,
    il nous reste la page Facebook intitulée
    End Immigration Detention Network,
    afin nous mettre au parfum
    de ce qui se trame en secret,
    durant la belle saison,
    en ce pays d'eau, de rivières et de montagnes,
    le pays de Jack Monoloy, de Louis Riel et de Gabrielle Roy.

  • Yves Petit - Inscrit 25 juillet 2016 08 h 17

    Comique Khadir

    Khadir a décidé de faire une petite cure santé de 48 heures en s'affichant en angalis seulement...quel comédien!

    • Johanne Fontaine - Abonnée 25 juillet 2016 12 h 11

      Et si Amir Khadir n'avait tout simplement pas trouvé
      de commanditaire pour financer
      son t-shirt en français?
      C'est une chose qui peut arriver,
      Monsieur Petit.

      Vous l'auriez payé vous,
      Monsieur Petit,
      son tee-shirt en français
      Démocratie pour l'Iran?

      Moi pas, je l'avoue,
      bien humblement, Monsieur Petit,
      même si, idéologiquement,
      je soutiens la cause.
      Ca m'en coûte déjà assez cher
      comme ça, au Québec,
      pour soutenir ma propre cause.

    • Jacinthe Lafrenaye - Inscrite 25 juillet 2016 19 h 10

      Mme Fontaine

      au salaire que fait un médecin au Québec, M. Khadir aurait très bien pu se le payer son chandail en français.

    • Christian Montmarquette - Abonné 26 juillet 2016 09 h 16

      À Yves Petit,

      " Khadir a décidé de faire une petite cure santé de 48 heures en s'affichant en anglais seulement...quel comédien!" - Yves Petit

      Faire une grève de la faim pour des prisonniers politiques et se faire reprocher son T-shirt..! Ça donne une idée du sens des priorités et de la hiérarchie des valeurs au PQ.

      Ici comme ailleurs..

      Au PQ, c'est l'indépendance d'abord et les pauvres mangeront à leur faim ensuite.. L'indépendance d'abord et la liberté de presse ensuite.. L'indépendance d'abord, et la lutte gauche-droite ensuite etc.

      - Pas possible ces conneries!

      - Que Dieu nous débarrasse de ce faux parti du peuple, de ces faux sociaux-démocrates et et de cette fausse alternative aux libéraux!

      Y'a-t-il déjà eu "UN SEUL" député du PQ prêt à faire une grève de la faim en soutien à la langue française au Québec?

      - Jamais!

      Christian Montmarquette

    • Christian Montmarquette - Abonné 26 juillet 2016 10 h 18

      À Jacinthe Lafrenaye,

      " au salaire que fait un médecin au Québec, M. Khadir aurait très bien pu se le payer son chandail en français."-Jacinthe Lafrenaye

      À vous lire, on voit bien que vous n'y connaissez que dale question de campagnes médiatiques.

      Ce n'est pas à Amir qui ne fait que supporter la cause à décidier des moyens utilisés, mais aux organisateurs.

      Quand vous soutenez votre PQ, changez-vous le logo du parti pour le mettre à votre goût?

      ..misère..

      ...on est pas sorti de l'auberge avec des raisonnements pareils..