Travailleur électoral à 16 ans?

Si tout se passe comme le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) le souhaite, les jeunes de 16 et 17 ans pourraient avoir le droit de travailler lors des prochaines élections provinciales. Selon Radio-Canada, Pierre Reid estime que ces futurs électeurs sont aussi qualifiés que les adultes pour occuper les postes de préposé à la liste électorale, de préposé à l’accueil ou de préposé à l’information et au maintien de l’ordre. Le DGEQ devra faire modifier la Loi électorale qui stipule que seules les personnes ayant la qualité d’électeur peuvent travailler lors des élections. La ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques, Rita de Santis, s’est dite ouverte à l’idée. Cette modification ne pourra toutefois se faire qu’avec l’appui de tous les partis reconnus à l’Assemblée nationale.