Québec songe à l’interdiction

Le gouvernement Couillard songe sérieusement à déposer un projet de loi proposant d’interdire les pitbulls sur tout le territoire du Québec.

Devant la multiplication récente de cas rapportés d’agressions de pitbulls sur des personnes, le gouvernement s’engage à intervenir dans les prochains mois. Sur le modèle de l’Ontario, Québec évalue la pertinence d’adopter une loi interdisant à quiconque de posséder un pitbull ou tout autre chien d’une race réputée agressive ou issue d’un croisement avec ce type de chiens.

Une chose est sûre, a dit le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, c’est que le gouvernement va intervenir, d’une manière ou d’une autre, et plus tôt que tard, c’est-à-dire dès la reprise des travaux parlementaires, en septembre, s’il choisit de privilégier la voie législative. Une rencontre du groupe de travail a eu lieu mercredi, et la cadence devrait s’accélérer au cours des prochaines semaines.

Gérer les humains aussi

« C’est certain que le gouvernement va bouger »,a promis M. Coiteux lors d’une mêlée de presse, faisant le constat que « la population est inquiète et elle a raison ». « On va donner des orientations, très, très, très claires »,en vue de régler le problème particulier des pitbulls, et dans une perspective plus large celui des chiens réputés dangereux.

Il faut en ce domaine réglementer à la fois « le comportement animal et le comportement humain », a ajouté de son côté le ministre Pierre Paradis, convaincu qu’il fallait en ce domaine s’inspirer des meilleures pratiques expérimentées ailleurs.

Stérilisation

Certaines municipalités ont déjà agi en ce sens, dont Lévis et Drummondville, tandis que d’autres s’apprêtent à le faire, notamment Laval et Québec. Quant à lui, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a suggéré de stériliser les pitbulls.

Encore faut-il s’assurer que la réglementation soit appliquée. Mardi, une femme a été mordue aux cuisses par un pitbull à Sainte-Adèle, dans les Laurentides, une ville qui interdit pourtant cette race de chiens.

4 commentaires
  • Christian Montmarquette - Abonné 15 juin 2016 12 h 32

    Personnellement je favorise le port de la musolière...

    Pour tous les députés.es et les ministres du Parti libéral, et en particulier Philippe Couillard.

    • Gilles Bissonnette - Abonné 15 juin 2016 14 h 07

      Je seconde la motion.

  • André Poirier - Abonné 15 juin 2016 16 h 22

    Vive l'Ontario

    Un gouvernement qui ne sait réfléchir doit s'inspirer de l'Ontario.
    Pitbulls ou la population, incapables de décider.

  • René Pelletier - Abonné 15 juin 2016 16 h 47

    Bravo

    Bravo monsieur Paradis et monsieur Coiteux pour votre intention d'agir concernant les chiens dangereux. Malheureusement, il y a trop de propriétaires de chiens qui sont irresponsables.

    Adultes et enfants, nous avons besoin de nous sentir en sécurité quand nous circulons dans les rues.

    René Pelletier
    D. Lévesque
    Ville de Québec