Françoise David clame la fin de la marginalité

Québec solidaire lance son congrès et célèbre son 10e anniversaire avec le dévoilement d’un allié de taille : le cinéaste Xavier Dolan, fraîchement primé à Cannes, doit appuyer le parti publiquement, ce samedi.

« C’est fini, f-i-i, n-ni-ni, la marginalité ! » a lancé la co-porte-parole du parti, Françoise David, dans une entrevue tenue vendredi à l’ouverture du congrès, à Montréal. « Avec la notoriété qu’il [Xavier Dolan] a acquise, le fait qu’il ose, que vraiment, publiquement, il dise dans une vidéo qu’il appuie Québec solidaire, j’ai juste envie de dire… merci. »

C’était presque devenu un secret de Polichinelle, d’autant que le jeune cinéaste avait appuyé publiquement la solidaire Manon Massé lors de la campagne électorale de 2012, mais quand même : l’appui de Xavier Dolan vient sceller la légitimité du parti, selon Françoise David. « Québec solidaire est un parti crédible, respectable. Il est là pour rester et il y a un certain nombre de gens qui sont prêts à l’appuyer : c’est ça qui se passe en ce moment », a-t-elle observé.

Xavier Dolan exprimera son appui par une vidéo. « Il ne sera pas sur place », a fait savoir la productrice de son plus récent film, Nancy Grant. À peine rentré de Cannes, l’artiste prend une pause des médias, a-t-elle ajouté.

Parmi les autres personnalités publiques qui appuieront publiquement le parti samedi, il y a notamment les auteurs-compositeurs-interprètes Ariane Moffatt et Tomas Jensen, la comédienne Céline Bonnier, le rappeur Webster et le chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard.

Convergence : prudence

Rencontrée quelques heures après le lancement de la campagne de Martine Ouellet à la chefferie du Parti québécois (PQ), Françoise David est restée campée sur ses positions à propos de la convergence des partis souverainistes. « On va mettre les choses bien, bien au clair par rapport à la convergence : quelle que soit la candidature au PQ, à Québec solidaire […], cette question sera résolue par nos membres », a-t-elle martelé.

Oui, la députée solidaire suit la course. Mais ce n’est pas la mécanique référendaire qui la passionne le plus. « Je vous parle d’idées, de contenu. De quelle façon on va faire la souveraineté, je veux bien [en parler], mais quel projet y a-t-il derrière le mot souveraineté ? » a-t-elle demandé.

Dans les locaux de l’UQAM, où a lieu le congrès pendant toute la fin de semaine, des militants ont abordé la question de la convergence en soulignant l’importance de continuer de « solidifier » Québec solidaire avant d’évoquer de possibles alliances. « C’est 10 ans [de travail] : vivons notre adolescence, notre préadolescence ! » a lancé un militant. « Je n’ai jamais vu des coalitions altruistes. Souvent, il s’agit de renforcer le gros et d’avaler le petit [parti] », a prévenu un autre.

À plusieurs reprises, le projet de souveraineté du PQ a été qualifié de vague par les interlocuteurs, surtout des jeunes. Sur place, des délégués d’Option nationale et des Organisations unies pour l’indépendance — mais pas du Parti québécois — ont assisté aux échanges.

6 commentaires
  • Christian Montmarquette - Abonné 28 mai 2016 07 h 24

    Et Dolan n'est pas le premier

    Xavier Dolan n'est pas le premier artiste à appuyer Québec Solidaire

    Rappelons que les Yvon Deschamps, Richard Desjardins, Dan Bigras, Richard Séguin, France Castel, Luck Mervil, Paul Amarani, Judi Richard, Johanne Fontaine, Karen Young, Christian Vanasse et Armand Vaillancourt ont tous et toutes déjà appuyé Québec Solidaire.

    Christian Montmarquette

    • - Inscrit 28 mai 2016 12 h 38

      En tout cas, le plus étonnant, si ça se concrétise, est l’adhésion de Ghislain Picard. Ça, il faut avouer, c’est une « prise » impressionnante.

      Et je pense que tout le mouvement indépendantiste, quelle que soit l’affiliation politique, devrait se réjouir qu’un chef autochtone adhère à l’idée d’indépendance du Québec.

    • Christian Montmarquette - Abonné 28 mai 2016 13 h 36

      ..et j'avais oublié l'appui de Sylvie Moreau :

      " Québec solidaire fait rêver des artistes" - Le Devoir

      " Selon elle, la présence de QS dans le paysage politique est d’autant plus importante pour assurer l’équilibre. « Le PQ et le PLQ, c’est du pareil au même. S’il n’y avait que ces deux partis, ce serait continuellement la guerre. Le multipartisme nous tient au moins en éveil. »

      Et elle n’est pas la seule à trouver que les principaux partis se ressemblent. « Le PQ, le PLQ et la CAQ sont comme un chien à trois têtes. Peu importe laquelle tu flattes, il branle la queue ! »

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/404064/qu

      .

    • Patrick Boulanger - Abonné 29 mai 2016 14 h 00

      @ M. Hubert

      M. Hubert, on peut être fédéraliste et décider d'appuyer un parti indépendantiste. Personne - ou presque? - adhère à l'ensemble des positions du parti pour lequel il vote...

  • Patrick Boulanger - Abonné 28 mai 2016 08 h 35

    Merci M. Dolan pour votre appui! C'est grandement apprécié!

  • Gilles Delisle - Abonné 29 mai 2016 07 h 44

    La notoriété

    Qu'on s'appelle Dolan ou Dion, vedette locale ou internationale, on peut être fier de ces Québécois qui réussissent à travers le monde, mais sur le plan des idées politiques, ils sont des citoyens comme les autres, certains plus avisés, d'autres moins, comme dans le reste de la population. De là à dire que l'appui de tel artiste " vient sceller la légitimité du parti", comme le fait Mme David, m'apparaît quelque peu ronflant.