Adoption d’une motion en faveur du mariage

Les députés de l’Assemblée nationale ont adopté à l’unanimité jeudi une motion présentée par la Coalition avenir Québec, qui réaffirme que « tous les mariages célébrés au Québec ont des conséquences civiles et doivent être déclarés au Directeur de l’état civil afin de respecter toutes les dispositions prévues en cette matière au Code civil ». Elle demandait aussi que la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, « rappelle à tous les célébrants leurs obligations ». Le Devoir faisait part jeudi du témoignage d’un avocat soutenant que plusieurs mariages occultes (non déclarés) sont célébrés au Québec, un phénomène que la position ambiguë de la ministre Vallée sur la portée des mariages religieux risque d’accentuer, dénonce l’opposition.

2 commentaires
  • Bernard Terreault - Abonné 29 avril 2016 09 h 09

    Marié ou non, un choix privé

    Si un quelconque officiant, guru ou prêtre d'une secte ou religion quelconque "marie" au cours d'une cérémonie plus ou moins confidentielle deux personnes, comment les autorités civiles feront-elles pour le savoir et forcer les "époux" à se conformer à la loi? Au mieux, le gouvernement le saura s'ils réclament quelque crédit d'impôt à ce titre (info confidentielle d'ailleurs, non?), ou s'ils se présentent comme tels lors de l'inscription à l'école d'éventuels enfants. C'est pourquoi je crois que la loi ne devrait pas traiter les gens mariés différemment des gens vivant en union libre. Tant qu'il n'y a pas d'enfants, vivre en couple ou en célibataire ou en "colocs", c'est un choix personnel qui ne regarde pas l'État. Par contre, dès qu'il y a des enfants, les deux parents devraient avoir droits et responsabilités égaux et jouir du soutien public pour les élever.

    • Pierre Lefebvre - Inscrit 29 avril 2016 13 h 14

      «forcer les "époux" à se conformer à la loi»
      Prenons le problème de l'autre côté : Comment deux époux peuvent venir exiger quoi que ce soit à la société s'il y a mésentente entre eux s'ils n'adhèrent pas aux règlements de celle-ci en partant ? La procédure fonctionne des deux côtés ou elle ne s'applique pas.

      PL