Le Québec accueillera au moins 7300 réfugiés syriens en deux ans

Le gouvernement du Québec a l’intention d’accueillir 7300 réfugiés syriens en 2015-2016, un chiffre qui pourrait grimper à 9400 avec un plan attendu du gouvernement fédéral, a déclaré lundi un porte-parole.

En septembre dernier, la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil, avait annoncé une augmentation du nombre de réfugiés en réponse à la crise syrienne. Mme Weil avait ainsi déclaré que le Québec recevrait 3650 réfugiés de la Syrie dans le cadre de ses prévisions d’accueil pour 2015.

Lundi, un attaché politique de la ministre, Pierre-Olivier Herbert, a confirmé que ce nombre serait répété également dans le cadre du plan d’immigration 2016, qui a été présenté en octobre dernier.

Selon M. Herbert, cet objectif pour l’an prochain était déjà prévu au moment de l’annonce de septembre, mais n’avait pas été dévoilé pour des raisons de logistique.

Lors d’une entrevue, M. Herbert a affirmé que le nombre de 3650 réfugiés syriens supplémentaires, pour 2016, est inclus dans la fourchette qui prévoit au total l’accueil de 6000 à 6600 réfugiés l’an prochain au Québec.

« Dans le plan d’immigration, c’est très clair, a-t-il dit. Ce n’est pas dit textuellement, mais en regardant dans les fourchettes de 2016, on garde sensiblement les mêmes fourchettes pour l’accueil de réfugiés. »

M. Herbert n’a pas été en mesure de dire pourquoi Mme Weil s’était limitée à annoncer l’arrivée de 3650 Syriens en 2015, lors de son annonce de septembre, sans parler de ses intentions pour 2016.

« Je pense que c’était au niveau logistique que ça s’est décidé, a-t-il dit. On ne l’a pas inclus, mais on ne s’en est jamais caché. »

Le premier ministre fédéral Justin Trudeau a l’intention d’accueillir 25 000 réfugiés syriens au Canada d’ici la fin de décembre, ce qui fera passer le total prévu au Québec de 3650 à environ 5700, pour 2015.

Lundi, M. Herbert a indiqué que les près de 2100 réfugiés qui s’ajouteraient, après la décision d’Ottawa, ne diminueront pas les prévisions esquissées par Québec avec son plan d’accueil pour l’année 2016.

Facture liée aux réfugiés supplémentaires : Couillard « rassuré »

Le premier ministre Philippe Couillard voulait obtenir la garantie que l’accueil de quelque 2100 réfugiés syriens supplémentaires au Québec s’accompagnerait d’une enveloppe du fédéral. Il a dit lundi soir l’avoir obtenue.

Après s’être montré préoccupé par les implications financières liées à l’arrivée d’un plus grand nombre de déplacés que ce qui était prévu initialement, M. Couillard a affirmé qu’il avait été « rassuré » par les propos du premier ministre Trudeau.

Le dirigeant québécois a tenu ces commentaires lors de la conférence de presse ayant suivi la première rencontre entre le nouveau premier ministre canadien et ses homologues provinciaux et territoriaux, lundi soir.