Jean-Martin Aussant prendra la tête du Chantier de l’économie sociale

Jean-Martin Aussant
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Jean-Martin Aussant

Après son « exil » de deux ans à Londres, c’est en tant que directeur général du Chantier de l’économie sociale que Jean-Martin Aussant reviendra au Québec.

Le Chantier de l’économie sociale a confirmé mardi après-midi les informations rapportées par La Presse plus tôt dans la journée : M. Aussant remplacera l’actuelle présidente-directrice générale de l’organisation, Nancy Neamtan.

Cette dernière, qui est à la tête du Chantier depuis sa fondation en 1999, a annoncé en février 2014 son intention de quitter son poste. Elle conservera toutefois un rôle de « conseillère stratégique ». Le changement de garde devait se faire progressivement l’an dernier, mais le processus de sélection s’est avéré plus long que prévu.

Une conférence de presse prévue le 20 août permettra d’en apprendre davantage sur l’entrée en poste de Jean-Martin Aussant. D’ici là, ni M. Aussant ni M. Neamtan n’accorderont d’entrevue, a précisé le Chantier.

La semaine dernière, M. Aussant avait confirmé au Devoir son intention de revenir au Québec. Nos sources nous indiquaient alors qu’il avait trouvé un emploi dans une organisation pour lequel il serait tenu à un « devoir de réserve », en restant éloigné de la politique partisane.

Le Chantier de l’économie sociale est une organisation non partisane qui a pour mandat de promouvoir et de développer l’économie sociale au Québec.

M. Aussant a fondé Option nationale en 2011 et a obtenu 1,89 % des voix lors des élections générales de 2012. Il a annoncé son départ de la vie politique en juin 2013, avant de prendre la route de Londres pour travailler dans le secteur bancaire.

Il avait annoncé son retour au Québec à mots couverts en juin lors des funérailles de son mentor, Jacques Parizeau, en appelant à la « fin des exils, de tous les exils ».

12 commentaires
  • Jean-François Gaumond - Inscrit 14 juillet 2015 15 h 55

    La fin motivante d'un exil

    Quel homme et quel tête. M. Aussant, nous attendons pour 2017 votre adhésion à un parti politique et nous serons plusieurs à vous suivre.

    D'ici là, je vous souhaite le plus grand des succès.

  • Christian Montmarquette - Abonné 14 juillet 2015 17 h 04

    Jean-Martin Aussant : Calcul et manoeuvre politique

    Désolé, mais en ce qui me concerne, tout le parcour d'Aussant sent la manoeuvre et le calcul politique à plein nez.

    Autant Option nationale avait-elle pour mission de torpiller Québec Solidaire et de tenter de nuire à son expension. Autant ce poste au Chantier de l’économe sociale sera pour tenter de redonner une crédibilité à gauche au PQ.

    • Yvon Giasson - Abonné 15 juillet 2015 08 h 43

      Décidément, monsieur Montnarquette, vous voyez des complots partout.

    • Colette Pagé - Inscrite 15 juillet 2015 10 h 27

      Se pourrait-il que vous ayiez tout faux et que JMA soit une personne authentique qui agit selon ses convictions ? À preuve, quitter un emploi lucratif dans le monde de la finance pour l'économie sociale en connaissez vous plusieurs qui ont posé un tel geste !

    • Pierre Lefebvre - Inscrit 15 juillet 2015 11 h 00

      M. Montmarquette est consistant M. Giasson, il ne déroge jamais, il est immobile.

      PL

    • Jacquelin Beaulieu - Abonné 15 juillet 2015 12 h 38

      Comme partisannerie , il est difficille de faire mieux ....

    • Pierre Hélie - Inscrit 16 juillet 2015 07 h 31

      Votre "philosophie" est simple: hors de Québec Solidaire, point de Salut. Vous êtes dans un parti qui ne peut se tromper, son programme se résumant à être pour le bien et contre le mal; tous ceux qui ne communient pas à votre Autel sont taxés de traîtres, magouilleurs, nationalistes ethniques, néolibéraux, et j'en passe. M. Parizeau tenait M. Aussant en très grande estime; passera-t-il du Paradis à l'Enfer? Bonne continuation; moi j'abandonne!

  • Yvon Bureau - Abonné 14 juillet 2015 17 h 38

    Intéressant

    et constructif.

  • Marc Tremblay - Abonné 14 juillet 2015 17 h 43

    Le Chantier de l'économie sociale: à gauche?

    J'ignore pourquoi le journaliste de La Presse, Denis Lessard, dit que Jean-Martin Aussant fait un virage à gauche en prenant le poste de PDG du Chantier de l'économie sociale.

    Le Chantier fait la promotion des entreprises d'économie sociale comme les CPE, les coopératives d'habitation ou de services à domicile. Rien à voir avec la gauche.

    Le Chantier est un organisme privé à but non lucratif et il est en très grande partie financé par l'État.

    • Bernard Terreault - Abonné 15 juillet 2015 08 h 22

      Rien à voir avec la gauche? Pas aussi à gauche que Syriza mais certainement plus à gauche que Bell, Suncor et Provigo.

    • Gilles Théberge - Abonné 15 juillet 2015 08 h 53

      Pourquoi il a dit ça? Parce c'est toujours bon de semer la confusion ce qui est une des spécialités de Gesca

  • Sylvain Rivest - Inscrit 14 juillet 2015 19 h 22

    Le chantier sera gros

    Surtout après le saccage de couillard.

    Mais c'est une bonne nouvelle pour le Québec.

    Merci m. Aussant pour votre contribution.