Une militante Femen fait irruption à l’Assemblée nationale

L’irruption d’une militante du mouvement Femen dans une conférence de presse à l’Assemblée nationale jeudi matin soulève des doutes sur la sécurité à l’hôtel du parlement. La ministre de la Culture, Hélène David, s’apprêtait à amorcer une conférence de presse dans une petite salle conçue à cette fin pour les médias quand la jeune femme qui s’était fait passer pour une journaliste a surgi de nulle part en exhibant ses seins. Devant les caméras, elle a hurlé « non à la loi 20 » en répétant « avortement, priorité ! ». Sur sa poitrine était écrit « Priorité IVG » (interruption volontaire de grossesse). Quand elle a soulevé sa jupe, on a pu aussi lire « mon utérus, ma priorité ». Après quelques secondes de ce manège, un agent de sécurité s’est emparé de la manifestante pour la sortir de la salle.