La relation amoureuse de la ministre Vallée fait grand bruit

La relation amoureuse entre la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, et l’animateur de la station de radio de Cogeco en Outaouais, Roch Cholette, a fait grand bruit vendredi. Cette liaison entre la ministre et M. Cholette, un ancien député libéral, était connue dans les cercles politiques mais a été révélée au grand public vendredi par Le Droit. Les principaux intéressés ont nié tout conflit d’intérêts en évoquant une séparation entre leur vie publique et privée. Lors de son émission de radio, l’ancien député libéral a défendu son intégrité en disant appliquer les règles du code d’éthique de la station depuis le début de sa relation avec la ministre Vallée, en janvier. Cette dernière s’est contentée d’un message sur sa page Facebook dans lequel elle juge « particulier de [se] voir en manchette d’un quotidien régional non pas en raison de [ses] fonctions, ni des dossiers sur lesquels [elle] planche, mais en raison de celui qui a volé [son] coeur ».

2 commentaires
  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 18 avril 2015 15 h 44

    Problème d'éthique

    il me semble que les députés et ministres devraient dire adieu à Facebook dès leur entrée à l'Assemblée nationale...et/ou trouver une autre façon de communiquer. facebook est un piège à cons...et ça vaut pour tous et toutes.
    Est-ce que les gens ont besoin de savoir que la ministre s'est fait voler son coeur par un animateur de radio...? la réponse est non ...on en a rien à cirer!

  • Donald Bordeleau - Abonné 19 avril 2015 20 h 01

    Conflit.

    Conflit et éthique.