Renforcement de l’expertise interne

Québec veut diminuer sa dépendance aux consultants externes et resserrer les critères pour l’octroi de contrats, notamment dans le domaine des technologies de l’information. Chaque année, le gouvernement donne pour plus de 2 milliards en contrats de service, dont une bonne partie pour l’embauche de consultants, peut-on lire dans la stratégie de gestion des dépenses du Québec. Or, le gouvernement aimerait « renforcer l’expertise interne » pour éviter les dérapages que l’on a vus ces dernières années.Il présentera un plan concret pour amener « une gestion rigoureuse » des ressources en technologie en juin prochain.