Imams: Québec veut encadrer la location de locaux

Québec — Le gouvernement Couillard donne suite à l’affaire Adil Charkaoui : il veut encadrer la location de locaux à des imams et des groupes religieux dans les cégeps. Le ministre de l’Éducation, François Blais, a annoncé en Chambre mardi la mise en place d’un groupe de travail pour y réfléchir. Son mandat et sa composition sont encore vagues. Adil Charkaoui est cet imam controversé qui a eu de nombreux démêlés avec les autorités. En février, on apprenait que des étudiants québécois qui l’avaient fréquenté étaient partis faire le djihad en Syrie.

2 commentaires
  • Cyr Guillaume - Inscrit 25 mars 2015 02 h 03

    Une bonne chose

    Personellement j'irais plus loin, mais j'ai bien hâte de voir la suite!

  • Sylvain Auclair - Abonné 26 mars 2015 10 h 06

    Et les autres religions

    Il n'y a pas si longemps, tous les cégeps avaient un local et un agent de pastorale, clairement identifiés à la religion catholique. Va-t-on encadrer cela aussi?