Legault en appelle au sens des responsabilités de Couillard

François Legault
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir François Legault

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, appelle le chef du gouvernement Philippe Couillard au sens des responsabilités. Il doit faire connaître sans tarder un projet de loi sur la neutralité religieuse de l’État, a-t-il argué mardi.

« Il est temps qu’on règle cette question-là », a-t-il déclaré à la presse deux semaines après les attaques contre le magazine satirique Charlie Hebdo et l’épicerie Hyper casher à Paris. « Philippe Couillard n’a pas raison d’attendre, c’est inacceptable qu’on attende, on a déjà trop attendu dans le dossier de la laïcité au Québec. On doit agir », a-t-il ajouté.

M. Legault reproche au premier ministre libéral de tomber dans l’« amalgame » entre l’intégrisme religieux — voire le terrorisme — et l’islam en attribuant un nouveau report du débat sur la neutralité religieuse de l’État au Québec aux attentats de Paris. « Je l’entendais [lundi] dire qu’il ne faut pas faire d’amalgame entre la lutte contre les intégristes, les extrémistes — appelons-les comme on voudra — et le dossier de la laïcité et des accommodements raisonnables. Pourtant, il est le premier à faire un amalgame », a-t-il affirmé à l’occasion d’un point de presse à Sorel-Tracy. À l’automne dernier, il avait fait de même au lendemain des attentats contre des membres des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu et Ottawa, a rappelé le chef caquiste. « Pourquoi mélange-t-il les deux dossiers ? Ce sont deux dossiers séparés, on aurait dû agir depuis longtemps, suite au rapport Bouchard-Taylor, et moi je ne vois pas de raison pourquoi Philippe Couillard a renié sa promesse à l’automne de déposer un projet de loi, qu’il renie encore une fois sa promesse de déposer un projet de loi ce printemps. »

À ses yeux, le premier ministre Philippe Couillard a manifesté une grande « insensibilité » à aborder « tous les dossiers qui touchent l’identité québécoise », et ce, depuis son élection à la tête du gouvernement du Québec.

La CAQ propose d’interdire le port de signes religieux aux employés de l’État en position d’autorité — juges, procureurs de la couronne, policiers, gardiens de prison —, en plus des enseignants à pied d’oeuvre dans les écoles primaires et secondaires. M. Legault invite les élus libéraux à se rallier à cette « proposition qui pourrait être rassembleuse ».« Faut-il l’adapter, l’ajuster un peu ? On est ouverts à ça », a dit le chef caquiste.

M. Legault s’est toutefois dit opposé à mettre à l’abri les employés de l’État embauchés avant l’éventuelle adoption d’une charte de la laïcité d’une interdiction de port de symboles religieux. « On ne voit pas pourquoi on créerait une “clause orphelin” pour les jeunes, pourquoi les plus vieux auraient des droits que les plus jeunes n’ont pas », a-t-il soutenu.

D’ailleurs, de plus en plus d’élus péquistes souscrivent à la proposition de la CAQ, a-t-il fait remarquer. Le candidat à la chefferie du PQ Alexandre Cloutier fait partie du lot.

Les conclusions du rapport Bouchard-Taylor — limitant l’interdiction du port de signes religieux aux fonctionnaires incarnant l’autorité de l’État — constituent « le minimum des minimums », selon M. Legault. « Philippe Couillard devrait être d’accord. [Pourtant], il se fâche. »


 
12 commentaires
  • Leo Leduc - Inscrit 21 janvier 2015 05 h 02

    NON c'est NON

    Laissez faire les exceptions. Quelle l'ettre vous ne comprenez pas, Non c'est non.
    Tu touches un sous de l'état, c'est non.

  • Carole Jean - Inscrite 21 janvier 2015 06 h 12

    Félicitations à M. Legault.


    Félicitations à M. Legault pour sa lucidité et pour son leadership.

    Mais il faudrait aussi songer à remplacer le gouvernement Couillard en posant des gestes concrets.

    En effet, il y a péril à la demeure. Car, s’il n’y a pas de consolidation des partis politiques dont la base électorale est avant tout francophone, et que ces derniers continuent à diviser le vote francophone, Couillard & Cie peuvent s’accrocher au pouvoir pour des lustres.

    • Rodrigue Guimont - Inscrit 21 janvier 2015 10 h 00

      C'est un fait, le PLQ profite de la fracturation du vote des francophones pour se maintenir au pouvoir. Ce parti n'a pas la majorité absolu pour gouverner et pourtant il gouverne majoritairement! Quelle absurdité! Il ne peut y avoir de changements au PLQ sans une profonde réflexion, chose impossible dans ce vieux parti aussi rigide qu'une vieille canne.

      Pour paraphraser Couillard, qui lui-même paraphasait Caton l'Ancien, delenda est PLQ!

    • Gilles Théberge - Abonné 21 janvier 2015 18 h 08

      Le problème madame jean, c'est que la CAQ ne peut pas espérer prendre le pouvoir ni à court terme, ni à moyen terme. Par conséquent il devient de plus en plus évident que ce parti qui est à sa façon un clone du PLQ, contribue justement à la pérennité de ce parti.

      Tant que l'on sera dans le genre de système électoral et parlementaire actuel, il est pratiquement impossible d'avoir d'autre types de gouvernement.

      Si nous étions en proportionnelle je suis persuadé que le manichéisme du modèle Westminster ferait place à des coalitions fécondes, parce qu'elles seraient basée sur des négociations nécessaires donc sur des compromis acceptables.

      Présentement Coullard fait tout ce qu'il veut parce que personne ne peut le renverser, il dispose d'une majorité parlementaire.

      La lune est là-bas, arrêtons de regarder le doigt qui pointe vers elle sapristi!.

  • michel lebel - Inscrit 21 janvier 2015 06 h 33

    Petite politique!

    François Legault surfe sur les derniers événements survenus en France. Il y de l'opportunisme dans sa démarche. Les sujets du terrorisme et de la laïcité ne se prêtent cependant pas à la politicaillerie.


    Michel Lebel

    • Jacques Dumont - Inscrit 21 janvier 2015 09 h 47

      @M.Lebel vous savez qu'utiliser dans la mème phrase terrorisme et laïcité comme vous le faite c'est justement cela un amalgame

      pour votre info la comm.Bouchard-Taylor a été créer le 8fev.2007 soit 8 ans déja la dessus le P.Q. a été 18 mois au pouvoir le P.Q. a présenter une charte(geste qui démontre un certain courage) qui a été rejeter démocratiquement la C.A.Q eux on pris position encore un geste de courage mais les Libéraux eux quel geste de courage ont-ils poser a part avoir tout fait pour expulser Mde Houda- Pépin

    • André Le Belge - Inscrit 21 janvier 2015 11 h 32

      Qu'attendez-vous de Philippe Couillard?

  • Carole Dionne - Inscrite 21 janvier 2015 07 h 23

    Je ne savais pas que M Legault était là

    On ne l'entendais plus du tout. Surtout dans le dossier de l,entente entre la Caisse de dépot et de placement et le gouvernement. Etaot-ce une de ses idées créatrices? Car ses son homme d'économies qui a conseillé Couillard. On aimerais l,entredre sur ce sujet. D'ailleurs il s'est toujours venté être une sommité dans le domaine économique. Est-il pour la solution deChristion Dubé ou contre? Quand à la charte, ce n'est pas trop son domaine

  • François Dandurand - Inscrit 21 janvier 2015 09 h 53

    Opportunisme!

    Triste de voir comment nos politiciens mèlent tout pour des fins électoralistes. Répondre à l'intolérance par de l'intolérance n'a jamais mené à rien. Est-ce que la laïcité de l'État Français a mis la France à l'abri des attentats? Que non! Qu'il y ait un débat sur la laïcité de l'État, va! Mais sur la base de l'intolérance, de l'intégrisme laïc et de l'opportunitisme politique, non! Il y a déjà des lois qui encadrent correctement l'éducation au Québec. Il faudrait tout simplement les faire appliquer. Mais pour ça, il faut du courage politique et sur ce terrain ni les Libéraux ni les Péquistes n'en ont fait preuve par le passé. Est-ce que la CAQ en aurait? J'en doute.