Un policier arrêté pour menaces de mort envers le ministre Moreau

Un sergent-détective du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a été accusé d’avoir proféré des menaces de mort à l’endroit du ministre des Affaires municipales Pierre Moreau.

Le policier âgé e 45 ans a comparu mardi au Palais de justice de Saint-Jérôme, mais l’affaire n’avait pas été ébruitée avant d’être mise au jour par des journalistes.

C’est la conjointe de l’individu qui s’est présentée lundi soir au poste de police de Terrebonne, où habite le couple, pour porter plainte. L’arrestation ne s’est toutefois pas faite au domicile; les policiers ont dû effectuer des recherches pour retrouver le suspect mais celui-ci n’a offert aucune résistance lorsqu’il a été localisé.

Le suspect fait aussi face à une série d’autres accusations liées à la violence conjugale. Il est ainsi soupçonné de voies de fait, menaces de mort et harcèlement criminel à l’endroit de sa conjointe, de menaces de mort visant ses deux enfants mineurs et de voies de fait contre l’un d’eux ainsi que de menaces de mort contre un autre adulte.

Les gestes qu’on lui reproche se seraient déroulés sur une période de neuf ans, soit depuis 2005.

Les menaces de mort visant le ministre Moreau seraient liées au projet de loi 3 sur la réforme des régimes de retraite.

Le policier demeure détenu et doit revenir devant la Cour vendredi pour son enquête sur remise en liberté.