Les libéraux remplacent la déléguée du Québec

Dominique Poirier
Photo: Source Radio-Canada Dominique Poirier

La déléguée générale du Québec à New York ne survit pas à la réorganisation des représentations du Québec à l’étranger. Même si elle y a fait un « excellent travail » au fil des derniers mois, Dominique Poirier est mutée à Montréal, a tranché le Conseil des ministres mercredi après-midi.

Le psychologue de formation Jean-Claude Lauzon — inconnu de la ministre Christine St-Pierre il y a quelques semaines seulement — lui succédera à compter du 1er décembre à la tête de la Délégation générale du Québec à New York.

« Lorsqu’il y a une nouvelle administration, un nouveau gouvernement, il peut y avoir des profils différents qui soient recherchés. […] Ça n’enlève pas les qualités de Mme Poirier », a souligné la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre. Le gouvernement libéral a « bien traité » l’ex-journaliste à Radio-Canada, selon elle.

Mme Poirier a été nommée sous‑ministre adjointe au ministère des Relations internationales. Elle sera basée à Montréal. À l’approche du 375e anniversaire de la métropole québécoise, « il y a un travail à faire pour vraiment bien placer Montréal [hôte d’une soixantaine d’organisations internationales] sur l’échiquier mondial », a indiqué Mme St-Pierre.

Jean-Claude Lauzon a été associé chez Ernst Young (1980 à 2003), puis vice-président de la firme de chasseurs de tête Korn Ferry International (2003-2013). « Il a dirigé un bureau à New York. Il avait beaucoup de contacts là-bas », a fait valoir Mme Saint-Pierre.

« On espère qu’il a été nommé en raison de sa compétence », a indiqué la députée péquiste Carole Poirier, déplorant le départ de Mme Poirier.

À voir en vidéo