Couillard rabroue Barrette pour ses propos sur Réjean Hébert

Le premier ministre Philippe Couillard a rappelé à l’ordre jeudi avant-midi son «énergique» ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Celui-ci était tombé à bras raccourcis sur son prédécesseur Réjean Hébert, le qualifiant de menteur de haute voltige.


«Quand il était en politique, qu'a-t-il [laissé] comme héritage à part un tissu de mensonges?» avait lancé M. Barrette à l’Assemblée nationale mercredi. Il avait qualifié la réaction de M. Hébert concernant son projet de réorganisation du réseau de la santé de «démagogie» et de «fumisterie totale». «C’est honteux!»

 

En point de presse jeudi à l'hôtel Hilton de Québec, le chef du gouvernement a reproché à M. Barrette de ne pas «aider son argumentaire» en «mettant en doute [les] qualités» d’un adversaire politique.

«Ce n’est pas le genre de discours que je veux que l’on tienne. […] Ce n’est pas nécessaire. Ça n’ajoute pas à l’argumentaire. Ça fait partie des choses qu’il faut changer dans la société», a déclaré M. Couillard à quelques minutes de l’ouverture du Forum sur la lutte contre l’intimidation.

 

Il a décrit M. Barrette comme un homme «entier» doté d’une forte personnalité. «Ceci dit, il n’est pas nécessaire lorsqu’on a un discours politique de rabaisser l’autre. Je pense que Dr Barrette en est conscient. Je pense qu’il aura l’occasion d’en parler», a-t-il ajouté.

 

Il a toutefois invité les médias à ne pas «faire tout un plat» de l’écart de conduite de M. Barrette.