Le secteur public présentera des demandes salariales d’un milliard

Jean Lacharité et Jeff Begley devant l’Hôtel-Dieu mercredi
Photo: Amélie Daoust-Boisvert Jean Lacharité et Jeff Begley devant l’Hôtel-Dieu mercredi

En vue des prochaines négociations dans le secteur public, les syndiqués comptent réclamer des hausses de 4,5 % par année, pour une facture potentielle d’un milliard sur quatre ans.

 

« Depuis 10 ans, les salaires ont augmenté moins rapidement que l’inflation, dénonce Jean Lacharité, vice-président à la CSN. Les travailleurs se sont appauvris. »

 

M. Lacharité considère que les demandes du front commun des employés du réseau de la santé, de l’éducation et de la fonction publique, qui réunit plus de 400 000 personnes, sont justifiées. Notamment parce que l’écart se creuse par rapport à des emplois comparables en dehors de la fonction publique. « Quand on compare [nos demandes] à ce qu’ont obtenu les médecins depuis neuf ans, non, nous ne sommes pas gourmands, argue-t-il. À force de courir après le déficit zéro, nous allons obtenir un déficit social. »

 

En conférence de presse devant l’Hôtel-Dieu de Montréal, justement, il était accompagné du président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS), Jeff Begley. La priorité dans le réseau sera l’organisation du travail, dit ce dernier. « Les gens sont découragés. Il y a beaucoup à faire pour réduireles heures supplémentaires, le recours aux agences, les congés de maladie qui explosent car les gens sont épuisés », dit-il. Avec, à la clé, des économies potentielles, car les coûts de l’assurance salaire tout comme du recours aux agences sont substantiels.

 

Jean Lacharité pointe aussi le « mal financement » du réseau en désignant à titre d’exemple l’Hôtel-Dieu. « Après avoir mis 50 millions en rénovation de l’urgence et du bloc opératoire, on va le fermer et jeter cet argent à l’eau », déplore-t-il.

 

La convention collective des employés du secteur public arrive à échéance le 31 mars 2015.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.