Léo Bureau-Blouin dirigera l’aile jeunesse

Photo: Valérian Mazataud Archive Le Devoir

Léo Bureau-Blouin prendra la tête de l’aile jeunesse du PQ, ce week-end, moins de trois mois après avoir été emporté dans la défaite électorale du Parti québécois. Ses adversaires lui ont laissé le champ libre.

 

L’ancien député de Laval-des-Rapides a été le seul à briguer la présidence du comité national des jeunes du PQ (CNJPQ), a indiqué le porte-parole du PQ, Dominic Vallières, mardi midi. En effet, un seul formulaire — celui de M. Bureau-Blouin — a été acheminé à la permanence de la formation politique durant la période de mise en candidature, qui a pris fin lundi à 17 h.

 

L’ex-président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) succédera ainsi à Frédéric St-Jean, à l’occasion du Conseil national des jeunes du PQ vendredi, samedi et dimanche à l’Université Laval.

 

M. Bureau-Blouin sera épaulé par Alexandre Banville (vice-président aux communications), Stéfanie Tougas (vice-présidente aux affaires politiques et au programme) et Mathieu Morin (secrétaire-trésorier), qui se dirigent eux aussi tout droit vers une élection sans opposition.

 

En revanche, les membres-jeunes devront élire un vice-président à l’organisation, ainsi que quatre conseillers.

 

D’autres détails suivront.

2 commentaires
  • Louka Paradis - Inscrit 17 juin 2014 18 h 04

    Un jeune inspirant

    Bravo M. Bureau-Blouin et bon succès dans votre mandat ! Vous faites honneur à la relève.

  • Céline A. Massicotte - Inscrite 17 juin 2014 18 h 05

    Bon ça va en faire au moins un....

    Au moins un qui critiquera si on se fie à sa lettre au Devoir, qui aura un regard différent. Il semble bien que les autres, dont Lysée, ont tous opté pour la loi du silence, sauf Drainville qui était prêt à remettre en question certains aspect de la charte. Pourtant, après une telle défaite le P. q. aurait bien besoin d'un remue- ménage...

    Bonne chance, M. Bureau-Blouin et conservez votre audace.