Québec va modifier le Code pour protéger les cyclistes

La mort d'une jeune femme, heurtée par un camion sous un viaduc de la rue Saint-Denis, a aussitôt remis en question la sécurité des cyclistes, particulièrement dans une grande ville comme Montréal.
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir La mort d'une jeune femme, heurtée par un camion sous un viaduc de la rue Saint-Denis, a aussitôt remis en question la sécurité des cyclistes, particulièrement dans une grande ville comme Montréal.
Québec — Le Code de sécurité routière sera modernisé de manière à mieux protéger les cyclistes.

Le ministre des Transports, Robert Poëti, a pris cet engagement mercredi, à la suite du décès, cette semaine, d’une cycliste âgée de 33 ans à Montréal.

La jeune femme a été heurtée par un camion sous un viaduc de la rue Saint-Denis, remettant aussitôt en question la sécurité des cyclistes, particulièrement dans une grande ville comme Montréal.

Le ministre doit rencontrer la direction de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ce vendredi pour mieux définir quelles avenues seraient à explorer.

Chose certaine, l’objectif sera d’accroître la sécurité des cyclistes en milieu urbain, a-t-il indiqué lors d’un point de presse, en marge de la rencontre hebdomadaire du Conseil des ministres.

Des changements législatifs seront envisagés. « Pour les cyclistes, on va s’impliquer davantage pour permettre une sécurité accrue, parce qu’on doit tous partager nos routes », a dit le ministre. « La commande va être passée dès vendredi », a-t-il ajouté, pour bien marquer son empressement à agir.


Par Jocelyne Richer

À voir en vidéo