Bolduc annule la création des chaires sur l’identité

À peine dévoilées, huit nouvelles chaires de recherche sur la langue, l’identité et l’histoire nationale passent au tordeur.

 

Le ministre de l’Éducation Yves Bolduc a confirmé mardi qu’il annulait la création de huit chaires de recherches annoncées par ses prédécesseurs à quelques jours du déclenchement des élections, il y a deux mois. L’annulation du processus d’appel d’offres visant à créer ces chaires spécialisées permettra selon lui de récupérer près de quatre millions de dollars afin de les utiliser à meilleur escient.

 

« Les sommes n’étaient pas encore engagées. Les gens veulent qu’on s’occupe des vraies affaires [et] que le financement soit mis au profit des services aux étudiants, ou qu’on le rende disponible pour d’autres thèmes qui intéresseront les [chercheurs] du Québec », a affirmé le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur à TVA Nouvelles. « On préfère donc annuler tout ça et mieux utiliser l’argent. »

 

C’est une partie de l’héritage de l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur Pierre Duchesne et de l’ex-ministre de l’Éducation Marie Malavoy qui disparaît ainsi. Le Parti québécois accuse les libéraux de détruire, lentement mais sûrement, la Politique nationale de la recherche et de l’innovation, dévoilée l’automne dernier. Yves Bolduc soutient au contraire que le milieu de la recherche n’a pas à s’inquiéter de compressions budgétaires additionnelles, du moins dans l’immédiat.

À voir en vidéo

31 commentaires
  • Catherine-Andrée Bouchard - Abonnée 30 avril 2014 01 h 03

    Hop hip hip hourra!

    Je déteste l'histoire national, la langue et l'identité vu par un nationaliste. C'est très frustrant lorsque c'est la vérité sans parti pris qui nous branche. Merci Monsieur Bolduc de vous imposer afin d'utiliser les fonds de ce vulgaire lavage de cerveau pour le remplacer par bien plus utile, par exemple les services aux étudiants. Décidément ils me plaisent de plus en plus ces libéraux! Insultez-moi mais je suis juste comme vous tous, très patriote de mon pays.
    Mais soyons sérieux, une chaire sur l'identité, quel gaspillage de temps et d'argent! Ridicule!
    Bon débarras!

    • Pierre Labelle - Inscrit 30 avril 2014 08 h 16

      Et vous êtes sérieuse là.....

    • Gilles Théberge - Abonné 30 avril 2014 08 h 27

      Ha ha ha ha! Oui madame Bouchard à raison. Je préfère quand l'histoire Nationale est racontée par quelqu'un qui ne s'y intéresse qu'à la marge. Mieux, par quelqu'un qui n'y connaît rien. Comme ça il ne risque pas de prendre parti.

      Et puis comme c'est une matière inutile je propose que le bon doqueteur Bolduc prenne cet argent et le mette directement dans la formation des maitres qui devront enseigner l'anglais dans toutes les sixièmes années puisque c'est ça qui est important?

      Je sais que des gens ont suggéré de renforcer l'enseignement du français mais c'est une opinion marginale et non éclairée contrairement à celle de madame Bouchard ici présente.

      Même que je pense le doqueteur devrait songer à réduire globalement les budgets des départements d'histoire dans les universités. Sauf celui de Mc Gill où si je ne me trompe pas on enseigne la vraie histoire du Canada notre pays n'est-ce pas?

    • Catherine-Andrée Bouchard - Abonnée 30 avril 2014 09 h 14

      J'ai pris tout les cours optionnels d'histoire et j'ai fait mon CEGEP en histoire. Les professeurs sans allégeance sont excellents et les nationalistes de fieffés menteurs laveurs de cerveau. Je serais pour le renforcement du français si il est enseigné par des gens trapu en la matière. Pas si ce sont des perroquets qui tente de me convaincre que bien parler français c'est ignorer l'anglais. J!ai un bac en lettres françaises et plusieurs cours complémentaires en linguistique, vous avez choisi un bien mauvais candidat pour vous moquer de mon désintéressement envers ces matières. Seulement il est vital qu'elles soient enseignées justement et aucun prof ou chercheur ne devrait se servir de leur auditoire pour faire de la partisanerie politique et les péquistes le font tous. Aucune confiance, aucune crédibilité d'autant plus que le but est de réveiller la colère patriotique de jeunes influençables en leur ressassant des vieilles chicanes qu'on aurait dû laisser derriére nous depuis longtemps. Parfois omission égale pardon et c'est le plus bel acte qui soit. De toute façon les péquistes ont tant de bagou dans les médias sociaux qu'ils apprendront nos frasques avec ou sans chaire. Vive les services aux étudiants!!!

    • Nicole D. Sévigny - Abonnée 30 avril 2014 09 h 32

      @c. bouchard
      Voilà ...mme bouchard...celle qui "déteste" à peu près tout ce qui se dit sauf...ce qu'elle dit! Quand elle "remercie" Y. bolduc d'avoir posé ce geste .elle semble être encore en mode "période électorale" où le prêchi-prêcha "affairiste" était de mise...elle traite les fonds destinés aux chaires sur l'identité, de fonds pour vulgaire lavage de cerveau...Que de mépris pour sa propre race/identité/nation...
      Il est surtout malheureux que de telles paroles soient le fait de nos propres compratiotes...

    • Réal Ouellet - Inscrit 30 avril 2014 09 h 41

      Je ne crois pas d'une part que ce soit le nombre de cours que l'on suit qui donne de l'objectivité. D'autre part je ne crois pas que le nombre de menteurs-laveurs de cerveaux se limite aux nationalistes. Pour moi c'est une évidence.

      Réal Ouellet

    • André Côté - Abonné 30 avril 2014 09 h 43

      Chère madame Bouchard,
      Vous pouvez avoir de bonnes raisons de penser ce que vous exprimez, mais le ton de votre texte trahit votre incapacité à faire la part des choses en condamnant sans nuance tous les souverainistes comme des "laveurs de cerveaux...". Vous faites exactement ce que vous reprochez aux autres, ce qui enlève toute la crédibilité à votre intervention.

    • Marc Dufour - Abonné 30 avril 2014 09 h 55

      Il fallait voir le malaise de M. Bolduc à la télévision hier lorsqu'il essayait de justifier sa décision... ouf! De la gymnastique intellectuelle de calibre internationale en matière de justification "non idéologique". C'est gros comme la terre que c'est une décision à saveur doctrinale.

      @Madame Bouchard:

      Je ne sais pas pour votre aventure collégiale, mais une chose est sûre, côté lavage de cerveau, votre expérience était déjà fortement avancée...

      Croyez-vous vraiment que la décision du PLQ n'est pas idéologique?

    • Catherine-Andrée Bouchard - Abonnée 30 avril 2014 10 h 30

      Madame Sévigny, Désolée mais mes compatriotes sont tout comme vous des canadiens et j'ai la même faiblesse que vous de les aimer. De plus, vos attaques personnelles sont mesquines et gratuites, si vous me lisez tellement vous aurez remarqué à moins d'etre aveuglée par la colère que je voue la plupart de mes commentaires à féliciter le bon sens, et l'excellente rhétorique de Monsieur Couillard ou féliciter les auteurs de bons articles d'opinion quand j'en lis. Mais je me doute que mes commentaires sont poches car il n'y a jamais un chat qui les aime. Je suis pas folle mais comme tous j'ai le droit de parole et j'adore rédiger c'est mon bon plaisir. Ceux qui me trouve dérangeante n'ont qu'à ne pas lire quand ils voient le tango. Je ne m'impose pas alors je vous trouve un peu rude pour vous adresser à une fille que vous ne connaissez au fond nullement.

  • Léonce Naud - Abonné 30 avril 2014 03 h 41

    Yves Bolduc et l'identité canadienne

    Yves Bolduc étant Canadien-français et non Québécois, il ne peut exister pour lui d'identité québécoise mais seulement une identité canadienne.

    • Richard Lapierre - Inscrit 30 avril 2014 07 h 51

      Pardon??? Mais c'est quoi un Québécois pour vous? Parlez vous d'une ''race'' de Québécois qui serait différente des autres?

    • Nicole Moreau - Inscrite 30 avril 2014 08 h 20

      l'équipe au pouvoir semble même revenir sur la "concession" qu'a fait S. Harper au Québec quand il a admis que le Québec constituait une nation.

      monsieur Harper s'est bien gardé cependant d'y adjoindre quel que pouvoir que ce soit et, bien entendu, quel qu'argent que ce soit. d'où sans doute, ce retrait de l'appel d'offre pour des chaires de recherche.

      monsieur Bolduc dit que l'argent pourrait être attribué à des chercheurs intéressés à un autre sujet, présumant par là qu'aucun chercheur digne de ce nom ne pourrait être intéressé à travailler dans ce domaine, n'est-ce pas là un sophisme, quand l'appel d'offres n'a pas été lancé?

      est-ce qu'on s'en irait maintenant vers la louisianisation du Québec?

    • Léonce Naud - Abonné 30 avril 2014 09 h 11

      À Richard Lapierre.

      Il existe une grande différence identitaire entre le Canadien-français et le Québécois. Le premier fait partie d'une minorité ethnique canadienne en voie d'extinction, le second appartient à une nation forte et majoritaire au Québec. Au Canada anglais, tout le monde est bien conscient de ce phénomène.

    • Nicole D. Sévigny - Abonnée 30 avril 2014 09 h 43

      @r. lapierre
      "vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage"(adage toujours de mise)

      mais surtout...la phrase de m. Léonce Naud étant claire comme de l'eau de roche....relisez-la ....encore et encore!

    • Richard Lapierre - Inscrit 30 avril 2014 10 h 10

      Mr Naud,

      Les Québécois, ce sont tous les individus qui ont le droit de vote au Québec. Rappelez-vous le 7 Avril 2014, date mémorable au coeur des Québécois. Vous vivez dans le passé en plus de manifester fermeture d'esprit et sans doute même mépris envers tous ceux et celles qui ne remplissent pas vos critères douteux.

  • Nicole Bernier - Inscrite 30 avril 2014 05 h 22

    Quand les Israéliens ont construit leur État, ils ne se sont pas lamentés...

    Ils ont collecté des fonds et ils ont mis sur pied une université au complet, pas seulement trois ou quatre chaires...

    C'est ce que j'appelle des citoyens qui ont mis leur statut en jeu (au lieu de protéger leur carrière et leur mode de vie) pour constituer les fonds nécessaires à la réalisation des projets qui leur tenaient à coeur

    Pourquoi Péladeau ne sort pas son argent pour soutenir ces chaires comme Saputo sort son argent pour soutenir un sport-étude parce qu'il croit en l'importance du soccer au Québec?

    • Josée Malette - Inscrit 30 avril 2014 07 h 16

      Informez-vous un peu. Québécor soutient de nombreux étudiants avec des bourses de recherche dans la culture. C'est moins visible au public mais essentiel.

    • Pierre Labelle - Inscrit 30 avril 2014 08 h 19

      "Ils ne se sont pas lamentés". Et le mur des lamentations lui...., il ne se trouve pas en Chine à ce que je sache...

    • Pierre Labelle - Inscrit 30 avril 2014 08 h 30

      Pourquoi pas le 600,000$ de Couillard?

    • Nicole Bernier - Inscrite 30 avril 2014 09 h 01

      Les bourses individuelles de la compagnie Québécor/Péladeau visent-elles à défendre l'identité nationaliste ou la profession de journaliste?

      Si Péladeau veut un nouveau pays, il doit investir de son argent avant de vouloir prendre le contrôle de l’argent de tous les contribuables même de ceux qui ne sont pas nationalistes… Que Péladeau veule rendre des risques avec l'argent des contribuables pour imposer sa vision de l’économie, ce n’est pas plus excitant que ce que les Libéraux vont faire…

    • François Dandurand - Inscrit 30 avril 2014 09 h 16

      Votre exemple est douteux. Israel s'est contruit sur le dos de ses voisins dans une attitude guerrière et belliqueuese. Est-ce votre vision pour le Québec? La collecte de fonds d'Israël a beaucoup joué sur la culpabilité de la diaspora juive quant à l'holocauste. Peut-être pourrions nous demander aux franco-américains de nous financer?

  • Claude Saint-Jarre - Abonné 30 avril 2014 05 h 25

    Inquiétez-vous pas

    Au Québec, l'indépendance mentale n'es pas acquise. Celle-ci provient d'une indépendance ontologique à créer. Voilà, le problème de l'identité est réglé, gratuitement. Servez-vous des philosophes québécois existants, lisez-les, achetez leurs livres. De TOUS les philosophes québécois!

  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 30 avril 2014 05 h 49

    ... "Je me souviens" ?

    Désolante et inquiétante décision que celle d'annuler, pour des motifs de budget, et de budgétisation néo-libérale d'État, ce type de chaires de recherche d'utilité de Mémoire-Histoire d'origine et d'appartenance québécoises !

    De cette fâcheuse décision, le Québec est-il en-train d'oublier son ...

    ... "Je me souviens" ? - 30 avril 2014 -

    • Pierre Labelle - Inscrit 30 avril 2014 08 h 20

      Hélas, pour plusieurs cela fait longtemps que c'est fait.