Gel des embauches dans la fonction publique

Québec — Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé jeudi des resserrements budgétaires dans les dépenses de l'État, dont un gel d'embauche dans la fonction publique.

M. Couillard a affirmé que ces décisions ont été prises par le Conseil du trésor et entérinées lors du premier conseil des ministres de son gouvernement.

Le gouvernement souhaite d'abord récupérer des gains en productivité de 2 % de la masse salariale des ministères et organismes, ainsi que dans les réseaux et les sociétés d'État.

Les dépenses administratives seront aussi diminuées de 3 %, sans atteinte aux services à la population, et les octrois et promesses de subventions seront ralentis dans plusieurs domaines.

Concernant le gel d'embauche, celui-ci s'appliquera à la fonction publique, aux sociétés d'État et aux réseaux dans les postes qui ne touchent pas les services à la population. M. Couillard a expliqué que les règles seront précises et toute dérogation devra recevoir l'assentiment du Conseil du trésor.

Les dépenses diminueront pour les heures supplémentaires, les voyages et la publicité.

M. Couillard a indiqué que son gouvernement présentera un budget en juin et que les travaux parlementaires reprendront le mardi 20 mai à l'Assemblée nationale.
12 commentaires
  • Pierre M de Ruelle - Inscrit 24 avril 2014 16 h 42

    oui mais

    Oui dans certains secteurs, mais non par contre au Ministere des transports ou a besoin de rehausser notre expertise, au ministere de la sante ( sur le terrain) aussi dans les services professionnels tel que : ingenieurs en informatique afin de nous debarrasser des consultants a profusion... non aussi aux coupures pour services de soutien en educations... Peut etre aussi revoir les programmes de soutien aux entreprises, subventions, pret etc ( revoir aussi en priorite le pret accorde a la cimenterie en Gaspesie ....) et revoir le plan d'implantation de nouveaux parc eoliens ( on paye 2 cents le kw et on a le revend 4 cents....)... la dessus je fais confiance aux trio economique de notre premier ministre...

  • Pierre Germain - Inscrit 24 avril 2014 17 h 29

    Un petit rappel

    Il est de bon ton de rappeler à Philippe Couillard que si les finances du Québec sont si mal en point, c'est un peu grâce à lui, qui a offert une outrageuse augmentation des honoraires versés aux médecins, ses amis. À tel point qu'il a fallu une taxe santé pour la leur payer. Quelques 600 M $. Quant aux infirmières, cela fait des lustres qu'elles n'ont même pas le coût de la vie.

    Va-t-il encore leur donner à la pochetée pendant qu'il affame les autres?

    • Jerome Dubreuil - Inscrit 25 avril 2014 20 h 58

      Avec le nouveau ministre de la santé en place... je crois que la réponse à votre question vient d'elle-même!
      Vous remarquerez qu'ils parlent beaucoup plus de geler les salaires des fonctionnaires que de couper les hausse octroyées aux médecins. C'est ça s'occuper des vrais affaires?

  • Guy Desjardins - Inscrit 24 avril 2014 17 h 35

    Trouver l'erreur!

    M. Couillard annonce un gel d'embauche dans vla fonction publique et il annonce dans son conseil des Ministres plusieurs Ministres et adjoints qu'avant le déclenchement des élections. C'est un bon calcul pour eux j'en convient mais pour nous les cochons de payeurs, qui va payer un jour leur prime de départ et durant leur séjour au Parlement les comptes de dépenses et ensuite leur pension mur à mur? À mon avis il aurait été préférable de commencer à couper vers le haut que vers la base, ça cela aurait été un bon commencement de pouvoir. Le peuple du Québec on fait savoir qu'ils sont tanné de voir la dégringolade de notre pouvoir d'achat et la capacité de payer. Déjà vous augmentez les effectifs du haut pour nous dire qu'il faut couper dans le bas. Je ne vous suis pas dans votre gérance de l'État. Je veux bien laisser une chance au coureur mais le PLQ vient de s'enfarger pour le bien être de ses collaborateurs, il ne faut pas prendre les Québécois pour des dupes. Le PLQ a 4 ans pour prouver qu'ils sont meilleurs que le nombre d'années qu'ils ont déjà été aux pouvoir. La balle est dans votre camps PLQ. Les Québécois n'accepteront plus les opportunistes d'une campagne. G.D.

  • Guy Desjardins - Inscrit 24 avril 2014 17 h 37

    Trouver l'erreur!

    On veut couper dans les dépenses et on augmente le nombre des Ministres et leurs adjoints. Combien vont coûter à l'État les primes de départ et pension à tout ce beau monde un jour en plus des comptes de dépenses? J'imagine qu'il faut beaucoup de Ministres et adjoints pour couper les services mais qui va couper dans le vrai gras, à mon avis ce n'est pas très bien parti pour M. Couillard pour la diminution de la dette et déficit. Un gel d'embauche c'est un bon commencement mais l'impunité restera t'elle impuni ou comp^lètement oublié

  • Sylvain Auclair - Abonné 24 avril 2014 18 h 12

    Fantastique

    On pourra faire affaire avec des consultants qui finissent par coûter plus cher!