Pas de congédiements dans la fonction publique, selon Marois

Pauline Marois s'est portée à la défense de sa candidate dans L'Acadie, Évelyne Abitbol, qui a prédit des congédiements pour les employés de la fonction publique qui ne se conformeraient pas à la charte.
Photo: Jacques Nadeau - Archives Le Devoir Pauline Marois s'est portée à la défense de sa candidate dans L'Acadie, Évelyne Abitbol, qui a prédit des congédiements pour les employés de la fonction publique qui ne se conformeraient pas à la charte.
La chef péquiste Pauline Marois ne croit pas que l'application de la charte de la laïcité se traduira par des congédiements dans la fonction publique.

Mme Marois s'est montrée confiante, mercredi, qu'elle peut éviter ces situations grâce à une période de transition, qui pourrait être prolongée dans certains cas.

La chef péquiste s'est portée à la défense de sa candidate dans L'Acadie, Évelyne Abitbol, qui a prédit des congédiements pour les employés de la fonction publique qui ne se conformeraient pas à la charte, un projet de loi mort au feuilleton au déclenchement de la campagne électorale.

Mme Marois a déclaré que Mme Abitbol partage le souhait que la mise en oeuvre de la charte n'entraîne pas de congédiements.

La chef péquiste a dévoilé mercredi ses propositions pour diminuer la congestion routière.

Mme Marois fait campagne à Montréal, mercredi.

Par Alexandre Robillard

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.