La CAQ propose une charte des contribuables

François Legault a soutenu que la CAQ indexerait les tarifs de garderie plutôt que de les hausser à 9$ comme le souhaite le PQ.
Photo: La Presse canadienne (photo) Paul Chiasson François Legault a soutenu que la CAQ indexerait les tarifs de garderie plutôt que de les hausser à 9$ comme le souhaite le PQ.

Les chefs des trois principaux partis ont croisé le fer sur le thème de l’économie, vendredi. Philippe Couillard a présenté sa stratégie maritime, François Legault propose une charte des contribuables et Pauline Marois a précisé ses cibles de création d’emplois. Le point sur le troisième jour de la campagne.

Lac-Beauport et Trois-Rivières — À chacun sa charte. François Legault a promis vendredi de faire adopter une « charte des contribuables » s’il est élu. Celle-ci limiterait l’augmentation des taxes, des tarifs et des impôts en fonction du coût de la vie.

« Ce sera maintenant défendu d’avoir une hausse qui excède l’inflation », a indiqué le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), de passage à Lac-Beauport. Une seule exception serait permise, pour les tarifs d’hydroélectricité : en plus de l’indexation, ceux-ci seraient toujours soumis à l’augmentation supplémentaire de 0,8 % pour le remboursement de la dette.

La charte aurait une valeur légale semblable à celle de la Loi sur le déficit zéro, a illustré M. Legault. « On peut toujours rouvrir une telle loi, mais il y a un coût politique à le faire. »

Plus de choc tarifaire

Ce projet de charte « non divisive » s’inscrit dans le plan global de la CAQ de « soulager les familles étouffées par les taxes » et ces Québécois qui se « lèvent tôt et qui font beaucoup d’efforts pour profiter du peu qu’il leur reste », dixit M. Legault. La charte des contribuables permettrait une meilleure planification des budgets familiaux, croit-il. « À chaque budget provincial, les familles se demandent ce qui va leur tomber sur la tête. C’est difficile de planifier quand on ne sait pas ce qui nous attend. »

M. Legault s’est rendu dans une garderie privée subventionnée pour procéder à son annonce. Un lieu choisi pour dénoncer les hausses des tarifs de garderie de près de 30 % en deux ans (de 7 $ à 9 $) contenues dans le dernier budget Marceau. « Ce genre de choc tarifaire est inacceptable et injustifié », a lancé François Legault.

L’indexation proposée par la CAQ ferait passer ces tarifs de 7 $ à 7,10 $ cette année, et à 7,20 $ l’an prochain. Le cadre financier de la CAQ (présenté jeudi) intègre les impacts des changements proposés.

À voir en vidéo