Houda-Pepin mènera une lutte féroce contre le Dr Barrette

Fatima Houda-Pepin a reçu un appui de taille de la part de l’ex-député et ministre libéral Paul Gérin-Lajoie, qui était à Brossard mardi lors de l’annonce officielle de sa candidature.
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Fatima Houda-Pepin a reçu un appui de taille de la part de l’ex-député et ministre libéral Paul Gérin-Lajoie, qui était à Brossard mardi lors de l’annonce officielle de sa candidature.

Québec — Le Dr Gaétan Barrette, qui a troqué les couleurs caquistes pour le rouge libéral, trouvera Fatima Houda-Pepin sur son chemin dans la circonscription de La Pinière.

 

Exclue du caucus libéral le 20 janvier dernier, Fatima Houda-Pepin a annoncé mardi à Québec puis à Brossard, dans sa circonscription, qu’elle se présentera à titre de candidate indépendante lors des prochaines élections avec l’appui de son ancien exécutif.

 

« M. Couillard a choisi d’exclure une députée profondément libérale, profondément fédéraliste […], solide sur ses convictions, pour un transfuge solide sur ses ambitions », a déclaré Fatima Houda-Pepin dans un point de presse en matinée.

 

Un inconnu dans La Pinière?

 

La députée, qui représente la circonscription depuis 1994, a dit ne pas craindre le candidat libéral. « Qui est Gaétan Barrette dans La Pinière ? » a-t-elle lancé. « M. Barrette, il vient chercher une limousine sur le dos des citoyens de La Pinière, une limousine que moi-même j’ai refusée justement au nom des mêmes citoyens. »

 

Le financement de sa campagne électorale pose problème toutefois puisque la caisse électorale qu’elle avait constituée, quelque 20 000 $, à quoi s’ajoute un autre 20 000 $ en ristournes que le parti doit à l’association de circonscription, l’a été quand elle était députée libérale. « Donc, 40 000 $ qui vont aller pour payer les pancartes du Dr Barrette, et c’est marqué dessus : « autorisées et payées par l’agent officiel du Parti libéral ». Ce que vous devez lire, c’est ceci : « autorisées par le représentant officiel du Parti libéral et payées par Fatima Houda-Pepin » », a-t-elle avancé.

 

La députée s’est dite consciente du défi de se faire élire comme indépendante ; l’élection à l’Assemblée nationale d’un candidat indépendant ne s’est pas vue depuis belle lurette. « Ils [les électeurs de La Pinière] vont faire l’histoire », a-t-elle souligné. « Comme moi, mes concitoyens croient qu’il est possible de faire de la politique autrement […]. Je pose ce geste pour tous les démocrates de toutes les religions et sans religion qui se reconnaissent dans mon combat contre les extrémistes religieux et qui veulent arrêter l’érosion de nos droits fondamentaux au nom d’une certaine idée de la liberté de religion. » Fatima Houda-Pepin a dit avoir reçu « des torrents de courriels », autant de témoignages d’appui.

 

Calme mais irrité, Philippe Couillard a indiqué que l’argent amassé dans La Pinière appartenait aux militants libéraux et au PLQ et qu’il servirait à financer la campagne de Gaétan Barrette.

31 commentaires
  • simon villeneuve - Inscrit 5 mars 2014 00 h 24

    bien

    Quelle chance pour les electeurs de la Rive-Sud d'elire une depute qui peut les representer !
    Pourquoi ?
    Elle ne sera pas obliger, sous peine d'intimidation ou de menace d'expulsion, d'obeir a une ligne d'un parti politique qui souvent va a l'encontre des interets de la communaute .

    Je hais l'imposition du silence sur l'intelligence de nos elus a des fins partisanes.
    Une des grandes forces du parti Liberal.

    Bonne chance Mme Houda-Pepin !

    • Gilles Théberge - Abonné 5 mars 2014 10 h 59

      Rare que je sois d'accord avec vous monsieur Villeneuve mais cette fois oui. Elle sera élue. Et ça montrera une fois de plus que Philippe Couillard se promène avec un pied dans la bouche.

  • Jean-François - Abonné 5 mars 2014 01 h 07

    Bonne chance!

    Il serait grand temps que les gens qui votent Liberal nous fassent la preuve qu'ils le font par connaissance de cause!

    Bonne chance à vous ma très chère Dame mais j'en doute....

  • Gaétan Cloutier - Abonné 5 mars 2014 04 h 55

    Let's go Fatima

    Ces transfuges en quête de pouvoir font tout pour faire haïr la politique. Je ne vois pas vraiment l'utilité de se présenter en tant qu'indépendant(e), mais si ce ne serait que pour lui faire manger la poussière à nouveau, ce sera déjà un gain pour la démocratie.

    Reste à savoir si Fatima était leur candidate de choix ou qu'encore, peu importe le personnage sous l'habit Libérale, la joute était gagnée d'avance.

    Avant tous résultats du 7 avril, La Pinière est sur mon radar.

    Bonne élection

  • François Ricard - Inscrit 5 mars 2014 05 h 52

    On n'a plus les libéraux qu'on avait

    Les Lesage, les Lévesque, les Gérin-Lajoie, les Lapalme, les Bourassa, tous des libéraux qui avaient le Québec à coeur, des gens d'envergure et de clairvoyance. Ils ont marqué le Québec. Ils ont fait le Québec d'aujourd'hui.
    Comme M. Gérin-Lajoie, j'en suis sûr, tous ils seraient au côté de Mme Houda-Pepin dans sa lutte contre le cynisme, le corporatisme et l'électoralisme.

    • Raymond Chalifoux - Abonné 5 mars 2014 09 h 07

      Hé que vous avez raison! Et j'incluerais dans votre nomenclature, et même s'il n'était pas toujours parfaitement reposant, feu Claude Ryan.

      Et spécialement en ce qui concerne la manière et les moyens assez particuliers que les "nouveaux Libéraux" ont utilisés pour ramasser le "cash", sous le leadership de JJ Charest.

      J'entendais hier à la télé, des citoyens de La Pinière faire mention de leur attachement au Parti Libéral.. Well, ces gens-là devraient prendre conscience que les Libéraux nouvelle mouture semblent n'en avoir rien à cirer, justement, des "valeurs Libérales".

      Et personnellement, j'envisage même d'aller offrir mes services à Madame Houda Pépin, ne serait-ce que pour plier des flyers - et ce, même si je ne suis pas de sa circonscription et pas d'accord avec sa position sur la Charte - pour aider à sa réélection. Pas pour La Pinière mais pour le Québec tout entier, qui a besoin de personnes de ce calibre à l'Assemblée Nationale, ne serait que pour garder le débat à un meilleur niveau.

      Et quand je pense à ce que Couillard a réservé comme traitement à l’un des éléments les plus forts de sa formation, je n’ai besoin d’aucune explication sur les capacités de l’homme à gouverner ou non, selon des principes qui me conviennent. Bonne chance Madame!
      PS : Soit dit en passant... au vu de l’actuelle situation en Ukraine, n’aimeriez-vous pas mieux avoir un Jean Chrétien à Ottawa, plutôt qu’un Stephen Harper? Faut être prudent en matière d’élection de dirigeant, TRÈS prudent!

  • Pierre Labelle - Inscrit 5 mars 2014 06 h 02

    Le vindicatif!

    Encore une fois, Couillard nous fait la démonstration de son esprit mesquin et vengeur. L'argent étant le nerf de la guerre, en "volant" celui que Mme Pépin à amassé, il croit en agissant ainsi la privée d'une victoire contre son parachuté Barrette. En d'autres mots il tente par tous les moyens de faire porter l'odieux de son cafouillage sur autrui, mais les électeurs ne sont pas dupes et le lui démontreront en renvoyant ce Barrette à la médecine, mais sans limousine.

    • Guy Desjardins - Inscrit 5 mars 2014 10 h 30

      Et si le Docteur Barrette c'était présentée pour le PQ. Auriez vous tenu le même commentaire? Je crois que le vindicatif vient de chez-vous aussi.