Daniel Breton appuie Marois

Daniel Breton
Photo: - Archives Le Devoir Daniel Breton
Québec — Il y a réfléchi longuement. L’entrée en scène du gouvernement dans les activités d’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti constitue une bonne nouvelle pour le Québec, est d’avis Daniel Breton.

La première ministre, Pauline Marois, a annoncé le jeudi 13 février un investissement de 115 millions de dollars dans deux projets consistant à tirer au clair le potentiel pétrolier de l’île du golfe du Saint-Laurent.

En contrôlant près de 50 % des permis, le gouvernement du Québec récolerait 60 % des bénéfices liés à l’exploitation pétrolière sur l’île, évalués à première vue à 45 milliards dollars sur 30 ans. C’est « toute une différence » comparativement au « deal » conclu entre le gouvernement de Jean Charest et Pétrolia, souligne l’adjoint parlementaire à la première ministre dans une vidéo de 10 minutes mise en ligne par le Parti québécois 12 jours après l’annonce de Mme Marois.

« À date, nous ne faisons qu’aller voir », insiste M. Breton. « À l’été 2015, trois forages seront faits par Pétrolia et cinq forages par Junex, le tout sur moins d’un demi-kilomètre carré sur une île, rappelez-vous, qui en fait 8000 », explique le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques. Ensuite, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) — ayant « retrouvé sa crédibilité » — se penchera sur un projet d’exploitation des ressources d’hydrocarbures de l’île « avant quelque exploitation que ce soit », a rappelé l’ancien ministre de l’Environnement et du Développement durable.

Le gouvernement investit « grosso modo 25 fois plus d’argent dans les énergies et le transport vert » que dans l’exploration pétrolière à Anticosti, fait remarquer l’ancien militant environnementaliste. Malgré cela, le Québec mettra un certain temps à s’affranchir de sa dépendance au pétrole, reconnaît-il. « Nous tous, comme Québécois, devrons faire le choix de répondre à la question : où prendrons-nous notre pétrole d’ici les 30 prochaines années ? »

***


Daniel Breton avait diffusé mardi ce vidéo promotionnel:

À voir en vidéo