​2 MW

Plongé dans des surplus d’électricité, le gouvernement a allégé les modalités de l’offre tarifaire Investissements-emplois d’Hydro-Québec afin d’accroître le nombre de projets admissibles, notamment dans le secteur manufacturier. L’offre tarifaire sera consentie pour une période de dix ans ou jusqu’à l’épuisement des surplus mis de côté (50 TWh) à toutes nouvelles charges de 2 MW ou plus.