Évasion fiscale : les bars visés

Québec espère récupérer près de 25 millions de dollars cette année et 42 millions les années suivantes en forçant les tenanciers de bars à installer des dispositifs d’enregistrement des ventes et à remettre des factures pour chaque transaction. Quelque 6100 bars et resto-bars seraient visés par ces mesures de luttes contre l’évasion fiscale, selon Nicolas Marceau. Depuis l’installation de modules d’enregistrement des ventes dans les restaurants, en 2011, plus de 400 millions auraient été récupérés par le fisc. Le déploiement des modules dans les bars s’échelonnera sur cinq mois à partir de l’automne. Québec offrira des subventions pour financer l’achat des appareils.