Aucune marge de manoeuvre, dit MEQ

Pour Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ), ce budget confirme l’absence de marge de manoeuvre. Aucune sortie de l’impasse budgétaire n’est possible sans une augmentation significative de la performance économique du Québec et sans un changement clair et concret de culture en matière de dépenses publiques. « Nous ne sommes toujours pas rassurés quant au plan de retour à l’équilibre budgétaire. Cependant, le budget 2014-2015 propose un changement de culture dans l’efficience de l’appareil gouvernemental et quelques marques d’une audace économique qui sont absolument nécessaires pour l’avenir du Québec. Il faut maintenant que l’État remonte ses manches et fasse vraiment le travail »,a indiqué, Simon Prévost, le président de MEQ.

1 commentaire
  • Pierre Lefebvre - Inscrit 21 février 2014 08 h 14

    Bravo

    Bravo au MEQ de se rendre compte de la même chose que tous les citoyens savaient.

    Maintenant, êtes-vous prèt à aider ?

    PL