cache information close 

Des finances précaires, disent les chambres de commerce

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) y voit l’illustration de l’état de grande précarité des finances publiques du Québec. « Le budget repose sur des hypothèses de revenus très optimistes et encore davantage sur sa capacité à contenir la croissance des dépenses autour de 2 % par année. Dans ce contexte, ce budget apparaît, à première vue, incompatible avec les nombreuses promesses faites par le gouvernement au cours des derniers mois », a souligné Françoise Bertrand, la p.-d.g. de l’organisme. La FCCQ reconnaît que le budget contient des cibles pertinentes pour le développement économique du Québec et l’assainissement des finances publiques, mais il ne propose pas de solutions.

1 commentaire
  • Pierre Lefebvre - Inscrit 21 février 2014 08 h 16

    Mais...

    «mais il ne propose pas de solutions.» Vous faites parti de la solution. Serez-vous au rendez-vous ?

    PL