​Marois en Europe: Legault déplore que l'économie ait été négligée

François Legault estime que Mme Marois aurait dû profiter de son périple pour faire la promotion des produits du Québec.
Photo: Jacques Nadeau - Archives Le Devoir François Legault estime que Mme Marois aurait dû profiter de son périple pour faire la promotion des produits du Québec.

Le chef caquiste François Legault se montre déçu du voyage de la première ministre Pauline Marois en Europe, jugeant qu'elle a négligé les sujets économiques.

De passage à Montréal pour traiter de la question de la hausse des tarifs d'Hydro-Québec, François Legault a affirmé qu'à ses yeux, les échanges entre la première ministre du Québec et les représentants des pays européens visités auraient dû porter en priorité sur l'économie. Il a noté que les exportations du Québec viennent de diminuer, affectant la balance commerciale de la province.

Le chef de la Coalition avenir Québec estime que Mme Marois aurait dû profiter de son périple pour faire la promotion des produits du Québec dans les pays qu'elle a visités au cours des derniers jours.

Mme Marois a tout de même discuté de la compensation demandée pour les producteurs québécois de fromage, en faisant une condition à son appui à l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Europe. Quand on lui a souligné ce fait, M. Legault a dit estimer que cela n'était pas suffisant et que même à ce sujet, la première ministre n'était pas assez claire à son goût.

Par Lia Lévesque
 
8 commentaires
  • Pierre Labelle - Inscrit 18 décembre 2013 13 h 38

    L'ÉCONOMISTE ÉMÉRITE!

    Décidément ce François se prend pour ce qu'il n'est pas; un grand économiste, doublé d'un grand voyant avec sa boule de crystal. En premier lieu il n'était pas du voyage en Europe, donc il ne peut savoir ce qui a été ou non discuté. Le point de presse du président Hollande et de Mme Marois sur les marches de l'Élysé parlait bel et bien des entreprises françaises établis au Québec, ainsi que les nôtres installées en France. À ce sujet il y a eu entente pour la venue du Président de la France au Québec, avec comme but des discussions sur des échanges économiques entre nos deux "pays". En ce qui concerne la baisse de nos exportations, lui qui se prétend si fort en économie devrait savoir que si la valeur de ton dollar est trop élevé, tes exportations ne peuvent faire autrement que baissés. De tous temps cela a toujours été et sera. C'est le temps du Santa Claus, pas celui du bonhomme-sept-heure. Ce n'est pas à faire peur au monde en colportant de telles inepties que la CAQ va aller chercher des votes, les gens ne sont pas dupes M. Legault.

    • Samuel Lemire - Inscrit 18 décembre 2013 14 h 39

      Notre économie tourne au ralenti depuis une vingtaine d'années alors dollar fort ou pas, le Qc doit mettre les bouchées doubles pour augmenter ses exportations. Qui plus est, les exportations avaient diminué avant la remontée du huard... De plus, pour de réelles discussions économiques, quand la laïcité monopolise un voyage avec la «bénédiction» de François Hollande, on ne peut pas dire que ce fut le meilleur moment et l'intention de voyage ne smeble pas avoir d'assises plus concrètes qu'une volonté que je reconnais correcte. Il ne faut pas se complaire dans une atteinte incomplète de notre potentiel national!

  • Guy Desjardins - Inscrit 18 décembre 2013 15 h 42

    Une belle façon de passer de belles fêtes.

    Il faudrait lire le livre de M. Legault, intitulé "Cap sur un Québec gagnant". Dans ce livre M. Legault a une vision d'un Québec gagnant et non de perdant. Enfin quequ'un qui a écrit un programme réaliste avec du déjà réalisé dans d'autres Pays. Il n'est jamais trop tard de constater que si nous continuons dans le chemin tracé par les sépararistes nous nous dirigeons directement sur un mur. Une hausse des tarifs d'Hydro- Québec ne passe pas. Mme Maria Mourani a constaté que la séparation serait néfaste pour les Québécois(es). Et la charte est la goûte qui a fait débordée le vase. Mme Maria Mourani a tout mon respect et je lui souhaite bonne chance pour son orientation bien analysé. À tous ceux qui veulent un véritable changement, lire "Le projet St Laurent". Voila une belle façon de se sortir du pétrin que les dernières années des vieux partis nous on léguées. Voir plutôt de bonnes années à venir. C'est un véritable beau cadeau de Noël que de lire M. Legault. J'ai bien entendu ce matin M. Legault faire comprendre aux Québécois(es) que les taxes nous égorgent et qu'une augmentation n'est non avenue dans de telles circonstances. Je ne crois pas que M. Legault est un Bonhomme sept heures mais plutôt un Père Noël pour nous tous. Joyeux Noël à tous.

  • Lise Bélanger - Abonnée 18 décembre 2013 15 h 47

    M. Legaut???

    La démagogie grosse comme un éléphant!

  • michel lebel - Inscrit 18 décembre 2013 17 h 09

    Un voyage plutôt diplomatique

    Au plan économique. on peut affirmer, sans se tromper, que le voyage de Mme Marois ne fut pas les "gros chars"! C'était essentiellement une mission diplomatique, de courtoisie. À cet égard, elle semble réusssie. Et ce brave Hollande fut bien gentil au sujet de "notre" laïcité! Mais diable, la situation québécoise ne se compare pas à celle de la France, qui n'arrive pas à se sortir de ses problèmes liés à l'intégration de "certains autres", soit certains arabo-musulmans. Avec l'exécrable Front national de Marie Le Pen qui rôde dangereusement dans les plates-bandes de la xénophobie!


    Michel Lebel

  • Michel Thériault - Inscrit 18 décembre 2013 17 h 43

    Cynisme

    C'est quand même assez incroyable toutes les inepties que nos politiciens peuvent sortir...