cache information close 

L’UPAC frappe chez la soeur de l’ancien argentier du PLQ

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a effectué une nouvelle opération à Laval mardi matin. Cette perquisition visait la résidence de Suzanne Bibeau, la soeur de Marc Bibeau, régulièrement présenté comme l’ancien grand argentier du Parti libéral du Québec (PLQ). L’UPAC confirme que des mandats de perquisition ont été donnés, mais qu’aucune arrestation n’était prévue. Cette nouvelle frappe serait reliée à une autre intervention réalisée le 14 novembre dernier. L’UPAC avait alors mené une opération dans la banlieue nord de Montréal, visant alors des entreprises du domaine de la construction, dont les entreprises Schokbéton et Saramac, qui appartiennent à la famille Bibeau et dont Marc Bibeau, proche de Jean Charest, est l’un des administrateurs.

3 commentaires
  • Pierre Lefebvre - Inscrit 11 décembre 2013 05 h 20

    Ben oui ?

    Ben oui, elles viennent de quel contrat les belles dalles dans la cour de madame ? Intéressante question.

    PL

  • Guy Desjardins - Inscrit 11 décembre 2013 10 h 32

    OUISTITI!

    De belles fêtes pour les(Bibeau) à tenter de camouffler les pierres à patio. Une chance que la rivière est gelée:-)

  • Donald Bordeleau - Abonné 11 décembre 2013 13 h 19

    Depuis le stade olympique de tous les abus.

    Pour le PLQ, le passé est garant de l'avenir. C'est de créer de la richesse en augmentant la dette et les entrées d'argent dans la caisse du parti.

    C'est une stratégie gagnante en politique de transiter l'argent du gouvernement comme le PLC a fait lors des commandites pour plus de 150 millions en pure perte selon Gomery.