Le projet d’assurance autonomie est reporté

Québec — Le projet d’assurance autonomie est reporté d’au moins un an. Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, reconnaît qu’il ne pourra être en place avant avril 2015, en entrevue à La Presse. Le ministre est de moins en moins convaincu de pouvoir déposer son projet de loi avant Noël, même si l’objectif est toujours de le faire avant l’ajournement des Fêtes. Que ce soit le cas ou non, il est clair maintenant que la mise en place de l’assurance autonomie devra être reportée d’une année. Le ministre Hébert signale qu’il sera impossible de respecter l’échéancier, en raison de la période nécessaire pour faire adopter le projet de loi. Le ministre précise qu’il s’agit d’une réforme du financement importante qui devra coïncider avec le début de l’année financière. On devrait donc pouvoir l’implanter le 1er avril 2015, pense le ministre.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 2 décembre 2013 11 h 40

    Étrange impossibilité !

    « impossible de respecter l’échéancier » (Pc)

    Impossible, dit-on ?

    Qu’est-il d’impossible lorsqu’on sait que, des organismes socio-communautaires et gouvernementaux interpellés par le ministre, le consensus est présent, et ce, depuis quelques mois déjà ?

    Étrange impossibilité ! – 2 déc 2013 -