Candidature libérale - Pascal Bérubé en furie contre l'ex patron de la RIO

Québec — Furieux, le ministre Pascal Bérubé affirme qu'il aura des «choses à dire» si jamais l'ex-patron de la Régie des installations olympiques (RIO), David Heurtel, se lance en politique sous les couleurs libérales.

M. Heurtel a quitté ses fonctions de président-directeur général de la RIO mardi et plusieurs observateurs s'attendent à ce qu'il annonce sa candidature pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription montréalaise de Viau.

Multiethnique et acquis aux libéraux, le comté de Viau est vacant depuis la démission du libéral Emmanuel Dubourg, parti tenter sa chance au niveau fédéral. L'élection complémentaire doit avoir lieu en décembre, tout comme celle dans Outremont où la candidature du chef libéral Philippe Couillard est attendue.

En point de presse, le ministre délégué au Tourisme — qui est responsable de la RIO — a reproché à l'ancien p.-d.g. de ne pas l'avoir informé de ses visées politiques.

Il a raconté avoir confronté M. Heurtel dès le mois d'août au sujet des rumeurs circulant à son sujet et que ce dernier lui avait assuré ne pas avoir l'intention de se porter candidat pour le PLQ ou pour toute autre formation politique.

Le député de Matane-Matapédia a admis avoir été incapable de joindre M. Heurtel durant la journée de lundi pour s'enquérir de la situation. Il juge «inacceptable» qu'un président de société d'État «à sa charge» refuse de lui rendre des comptes sur son plan de carrière.

M. Heurtel sera remplacé de façon intérimaire à la RIO par la vice-présidente et conseillère stratégique au Parc olympique, Marieke Tremblay.

Martin Ouellet, La Presse canadienne