​Manifestation à Montréal pour dénoncer la Charte des valeurs québécoises

Une autre manifestation pour dénoncer le projet de Charte des valeurs québécoises du gouvernement Marois s'est déroulée dimanche après-midi à Montréal.

La coalition appelée «Ensemble contre la charte xénophobe» a réussi à rassembler quelques centaines de personnes au centre-ville.

Par voie de communiqué, le regroupement a affirmé que le projet de Charte attaque la dignité et l'autodétermination des personnes, ainsi que leur capacité de «travailler et de survivre» au Québec.

La coalition soutient que la Charte est xénophobe, parce que ses «partisans» font appel au sensationnalisme et à de fausses peurs, entre autres pour des motifs électoraux. Elle s'oppose également au sexisme qui, selon elle, sous-tend le projet et notamment aux stéréotypes à propos des femmes qui portent le hijab.

Le comité organisateur de la manifestation déplore par ailleurs que le débat entourant la Charte ne reconnaisse pas le fait que le Québec et le Canada ont été bâtis «à même des terres volées aux autochtones et qu'ils se sont constitués grâce à la dépossession et au génocide de ces peuples».
12 commentaires
  • Josette Allard - Inscrite 20 octobre 2013 16 h 34

    Charte de la laïcité

    Tout sauf sexiste.

  • Léandre Nadeau - Inscrit 20 octobre 2013 17 h 04

    Les adversaires de la charte sont toujours aussi blessants

    Les adversaires de la charte sont toujours aussi blessants. «Ensemble contre la charte xénophobe» est le dernier exemple. J'écoutais leur porte parole, que LCN diffusait en boucle aujourd'hui, et il se comportait comme quelqu'un ayant le monopole de la vérité, qualifiant les pro-chartes de xénophobes, racistes, etc…

    Comment se fait-il que les biens pensants ne condamnent pas ces excès de langage. Je pense à plusieurs médias ici dont La Presse et Radio-Canada qui véhiculent ce genre de préjugés et qui par conséquent les encouragent.

    Même madame Dussault vendredi soir dernier s'est montrée indiqne lors de l'interview du ministre Drainville. Je ne reconnaissais plus la professionnelle. Elle s'est montrée impolie et agressive envers le ministre. « Quand le projet de loi, quand, quand, quand… répétait-elle ». Elle ne dénonçait que les dérapages (?) du côté des partisans de la charte. Personnellement, je les trouve bien gentils compte tenu des insultes qu'ils reçoivent depuis le début du débat.

    Madame Dussault dénoncera-t-elle le titre de la marche d'aujourd'hui ?

    • Nicole Bernier - Inscrite 21 octobre 2013 07 h 35

      Incroyable, vos reproches, comme si les défenseurs de la charte ne disaient aucun mot blessant...

      M. Nadeau vous êtes un habitué des commentaires du Devoir et si vous n'avez pas pris consciennce de la violence des propos de plusieurs pro-chartes contre les croyants, contre les 'multiculturalistes', contre les fédéralistes, contre les individualistes sans conscience sociale ou contre tout argument s'appuyant sur un autre système de valeurs que l'argumentaire des pro-charte, vous manquez d'honnêteté intellectuelle...

      La violence du discours s'est manifestée des deux côtés... Et, oui, on attend ce projet de loi pour que cela finisse et qu'on puisse prendre une décision éclairée.

  • Gilles Théberge - Abonné 20 octobre 2013 18 h 18

    Malheureusement

    Oui hélas je ne serai pas disponible pour me joindre aux dizaines de milliers de Québécois et Québécoises qui se rassembleront à Montréal pour appuyer le projet de Charte la semaine prochaine.

    Il est temp que nous exprimions notre soutien à ce projet déterminant pour l'évolution sociale de notre Nation, comme le font toutes les autres nations à travers leurs Institutions, dans le monde entier. Incluant la nation canadianisme.

    N'est-ce pas qu'elle vient cette canadian nation, de saluer la naissance de son futur Roi au Parlement fédéral d'Ottawa?

    • Anders Turgeon - Abonné 20 octobre 2013 23 h 13

      Les pro-charte sont tout aussi blessants, je vous ferais remarquer lorsqu'il est questions d'être des "folles" pour les musulmanes portant le hidjab, dixit Mme Filiatrault. Ou encore l'amalgame gauche=islam radical. Même si je suis contre la Charte, je constate qu'il est impossible de se parler d'un côté comme de l'autre. C'est désolant.

  • Gilles Robillard - Inscrit 20 octobre 2013 22 h 14

    Charte des valeurs Quebecoise

    J'espere que lorsqu'on va manifester la semaine prochaine il n'y aura pas de derapage comme a la manifestation de dimanche. M. Drainville ca commence a presser la "Charte des valeurs Quebecoise" Le ton commence a monter d'un autre cran dimanche, si vous attendez trop longtemps il y aura de la casse et on vous blameras pour les pots casser.

  • Richard Miron - Inscrit 20 octobre 2013 22 h 54

    Pourquoi cette charte est sexiste?

    Le propos du groupe initiateur de la manif Personne n'est illégal "Nous rejetons aussi la Charte parce qu'elle est sexiste, étant basée sur des stéréotypes à propos des femmes qui portent le hijab. Nous rejetons l'idée que les femmes de foi aient besoin d'être sauvées. Nous soutenons plutôt les femmes qui sont en première ligne de leurs propres luttes de libération, comme sujets à part entière, et non pas comme objets ou victimes, de leurs propres transformations."