​SEPAQ : pas de grève, pas d’entente

Après un arrêt de travail d’une journée, les employés des 22 parcs nationaux de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) sont de retour au travail, bien qu’une entente n’ait toujours pas été conclue. Dans un bref communiqué publié vers 21 h 30 samedi, Lucie Boulianne, porte-parole de la SEPAQ, a fait savoir que les négociations se poursuivaient normalement et que la SEPAQ souhaitait conclure une entente au cours des prochaines rencontres déjà prévues entre les parties. Le personnel des 22 parcs nationaux, représenté par le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, avait déclenché un débrayage samedi matin. Ces employés sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre dernier.

À voir en vidéo