PKP admis aux travaux d’un comité ministériel restreint

L’homme d’affaires Pierre Karl Péladeau a eu un accès privilégié à un comité restreint du Conseil des ministres présidé par la première ministre Pauline Marois sur un dossier stratégique, a appris La Presse canadienne. M. Péladeau, président du conseil d’administration d’Hydro-Québec, a participé à deux occasions aux réunions du Comité sur l’électrification des transports, a confirmé mercredi le cabinet de la pre. Au cabinet de Mme Marois, l’attachée de presse Marie Barrette a reconnu mercredi que M. Péladeau est le seul président d’un conseil d’administration de société d’État à participer aux travaux d’un comité du Conseil des ministres, où ce sont habituellement les présidents et chefs de la direction qui sont invités. « Nous, on a décidé d’intégrer M. Péladeau, a-t-elle dit lors d’une entrevue. Accès privilégié ou pas, je ne serais pas capable de répondre. » Alors que M. Péladeau, vice-président du conseil d’administration du conglomérat Québecor, a démenti tout intérêt pour la politique active, mardi, Mme Barrette a elle aussi voulu dissiper l’impression que cet accès privilégié est significatif à cet égard.

À voir en vidéo