Une vidéo «dégradante» pour la communauté italienne

Québec — La députée libérale Rita de Santis s’offense de la dernière vidéo du Syndicat des cols bleus de Montréal, qui fait état de la corruption sur un fond de musique italienne. Dans une lettre au président du Syndicat, dont Le Devoir a obtenu copie, elle demande de « retirer immédiatement cette vidéo qui est dégradante et mensongère ».

 

La publicité syndicale met en scène un homme avec une queue de rat vidant ses poches de liasses de billets de banque pour remplir un coffre-fort bien garni sur une trame sonore aux accents italiens. La vidéo, qui s’inscrit dans la campagne « Nettoyons Montréal », se veut, selon le syndicat, un « portrait satirique et drôlement réaliste » pour dénoncer les « abus érigés en système depuis trop longtemps ».

 

« Cette vidéo est discriminatoire et porte atteinte à la dignité, à l’honneur et à la réputation de toutes les personnes d’origine et de descendance italiennes,écrit la députée de Bourassa-Sauvé dans sa lettre envoyée mercredi à Michel Parent. Notre communauté traverse une période difficile à cause de campagnes de salissage et d’accusations […] où on donne dans la culpabilité par association. »

À voir en vidéo