​Philippe Couillard confirme sa candidature dans le comté de Roberval

Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard
Photo: François Pesant Le Devoir Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard
Le chef du Parti libéral du Québec Philippe Couillard a confirmé jeudi à Saint-Félicien qu'il se présentera dans la circonscription de Roberval lors des prochaines élections générales.

Il a justifié son choix par le fait qu'il réside déjà dans la région depuis quelques années, son épouse venant du Lac Saint-Jean. Il s'est d'ailleurs engagé à y rester, même s'il est porté au pouvoir lors du prochain scrutin.

Dans un discours au ton électoral, il a critiqué plusieurs actions du gouvernement du Parti québécois, et a dit croire qu'il formera un gouvernement libéral majoritaire aux prochaines élections.

Cette circonscription du Lac Saint-Jean est présentement représentée par le péquiste Denis Trottier, qui avait été élu en septembre 2012 avec 5912 voix de majorité sur son principal rival, le libéral Georges Simard. Le candidat péquiste avait reçu 47 % des suffrages exprimés contre 28 % pour le libéral.

La circonscription de Roberval compte notamment les municipalités de Saint-Félicien, Péribonka, Dolbeau-Mistassini, Lac-Bouchette et bien sûr Roberval. La réserve indienne de Mashteuiatsh est également située dans le comté.

Il y a quelques jours, la chef péquiste Pauline Marois avait offert au chef libéral de faire son retour à l'Assemblée nationale plus tôt, en se présentant lors de l'élection complémentaire qui doit avoir lieu dans la circonscription montréalaise de Viau, cet automne, mais M. Couillard a décliné l'offre. Elle s'était même dite prête à ne pas présenter de candidat péquiste contre lui s'il profitait de l'offre.
4 commentaires
  • Bernard Gervais - Inscrit 22 août 2013 11 h 55

    L'ego à Couillard

    Autrement dit, Ph. Couillard ne se présentera qu'au prochain scrutin général. Pas question pour lui de se faire élire comme député et chef de l'opposition.

    D'un côté, vu l'ego du chef du PLQ, cela se comprend. Être à l'Assemblée nationale sans siéger du côté du pouvoir, ce serait s'abaisser pour un homme comme lui !

    • Solange Bolduc - Inscrite 22 août 2013 20 h 11

      Ya quelque chose qui me dit que vous n'avez peut-être pas tort!

      Il voudrair être le "cheuf", rien de moins !

  • Alain Carré - Inscrit 22 août 2013 19 h 14

    Philippe Couillard veut être PM ou rien du tout

    Il y a plusieurs raisons pour laquelle Philippe Couillard a décidé de se présenter dans le comté de Roberval. En premier lieu, il veut reconquérir le vote des francophones.

    Et la principale raison, c'est que si c'est le PQ qui l'emporte, il sera probablement défait dans son comté. Il n'aura pas besoin de démissionner car il ne veut surtout pas être dans l'opposition.

  • Denis Marseille - Inscrit 22 août 2013 22 h 45

    Des élections à l'auomne.

    Son plan de match est de faire tomber le gouvernement péquiste minoritaire de madame Marois dès cette automne.

    Reste à savoir si la CAQ acceptera de jouer le jeu en laissant M. Couillard avancer ses pions comme si c'était lui qui avait le momentum. Une jambette de la part de M. Legault qui bousillerait son agenda politique serait assez apprécié merci.