Un combat qui rallie

De tous les combats qu’elle a menés jusqu’à présent, c’est sans doute celui contre les coupes du gouvernement Marois à l’aide sociale qui rallie le plus de gens, estime Françoise David. « Dans les 25 ans que j’ai passés aux côtés de groupes défendant les personnes assistées sociales contre toutes sortes de réformes qui les appauvrissaient, c’est la première fois que je sens un tel consensus autour du fait qu’il ne faut pas couper les plus pauvres », a soutenu la porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, lors d’un point de presse annonçant le dépôt, à l’Assemblée nationale, d’une pétition comptant plus de 16 000 signatures pour réclamer le retrait des compressions. Françoise David propose au gouvernement d’aller de l’avant comme prévu avec les mesures d’insertion dès le mois de juin, mais « sans couper personne », puis de faire rapport, à l’automne, du nombre de personnes qui ont pu s’intégrer dans ces nouvelles mesures. « Qu’elle commence par faire la preuve de ce qu’elle avance, a soutenu la députée de Gouin. Il y a des reculs qui ne sont pas honteux, il y a des reculs qui sont nécessaires. Et celui-ci l’est. »

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.