Nicolas Marceau défend la nomination de Sylvain Simard à la SAQ

Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, a dû défendre jeudi la nomination de l’ancien député péquiste Sylvain Simard à la tête du conseil d’administration la SAQ. « Il s’agit probablement d’un des meilleurs gestionnaires publics qui étaient disponibles, a répondu Nicolas Marceau lors de la période de questions jeudi. Et le fait qu’il ait été député du PQ, ça ne le disqualifie pas pour occuper une fonction comme celle où il a été nommé mercredi. » Nicolas Marceau a rappelé qu’à titre de président du conseil d’administration, Sylvain Simard touchera une rémunération de base de moins de 18 000 $. Énumérant une douzaine de noms d’anciens péquistes nommés à la fonction publique depuis l’élection du PQ il y a sept mois, la libérale Lise Thériault a attaqué le gouvernement pour ce qu’elle considère être une nouvelle nomination partisane. « La recette, c’est bien simple, c’est un péquiste une job, une job un péquiste, jusqu’à épuisement des stocks. » Le ministre des Finances s’est contenté de retourner l’argument, mentionnant au passage que le gouvernement avait également nommé un ancien candidat du Parti libéral à la Régie du bâtiment. « Et j’aimerais ajouter que, pendant les années du Parti libéral, il y a eu plus de 500 nominations, je n’en aurais pas assez de la journée pour les nommer tous ici. »

À voir en vidéo